Tourisme et coronavirus en Alsace

Publié le 12/03/2020 à 09:35 - Mise à jour le 12/03/2020 à 10:19

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Tourisme et coronavirus en Alsace Dans l'un ds gîtes de Béatrice à Mulhouse. / @Les Gîtes de Béatrice à Mulhouse

Outre les différents événements annulés (concert de Matt Pokora, salon Egast, BaselWorld, etc.), le coronavirus impacte tout le tourisme dans notre région.

A Seltz par exemple, les campings municipaux devaient rouvrir samedi 7 mars, mais la municipalité indique "Par mesure de précaution, pour éviter une potentielle propagation du covid-19 (Coronavirus), la ville de Seltz a décidé de ne pas ouvrir les portes des deux campings le samedi 7 mars 2020. Plusieurs campeurs ayant indiqué leurs déplacements dans des zones à risques".

Plus aucune réservation

A Mulhouse, nous avons contacté Béatrice qui gère cinq gîtes. A l’heure actuelle, elle n’a plus aucune réservation en mars et en avril. Elle gère également l’association AGRUME (Association de Gîtes Ruraux et Urbains de Mulhouse et Environs) et ses collègues propriétaires de gîtes font le même constat.

Parce qu’en fait on est très dépendant à Mulhouse - c’est ça la caractéristique - des événements organisés en Sud Alsace et jusqu’à Bâle. Quand des salons professionnels ou grands publics ou des manifestations comme BaselWorld sont reportées ou annulées, comme c’est la principale raison pour laquelle les gens viennent et bien ils annulent. Les deux tiers de la clientèle à Mulhouse sont des gens qui se déplacent pour des événements.

Béatrice et les autres propriétaires de gîtes de Mulhouse disent comprendre les mesures prises par les autorités et pensent surtout aux PME qui sont plus impactées.

J’ai interrogé mes collègues, on est quand même assez d’accord avec toutes les mesures qui ont été prises parce que ça nous protège nous aussi.  Et ensuite parce qu’il faut éviter le pic de contagion qui ferait que les hôpitaux ne pourraient plus absorber les 10 ou 15% de cas graves. Je pense que les commerçants et les PME sont beaucoup plus impactés que nous. L’activité de gestion de gîte emploie peu de personnel et est rarement vitale. Il faut aussi penser à ceux qui sont dans des situations pires que la nôtre.

Les plateformes comme AirBnB et Booking nous conseillent d’accepter des annulations sans frais, bien que les gens soient hors délais. Justement, les familles importantes, de mon côté, elles ont déjà réservé les ponts de mai, juillet et août. J’ai déjà pas mal de réservations, mais on ne sait pas quelles sont les perspectives.

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.