5 800 contrôles et 322 verbalisations dans le Bas-Rhin

Publié le 20/03/2020 à 12:26 - Mise à jour le 20/03/2020 à 13:33

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
5 800 contrôles et 322 verbalisations dans le Bas-Rhin Les contrôles se renforcent en Alsace pour veiller à ce que chacun reste chez soi. /@Top Music

Depuis le 16 mars, des mesures de confinement doivent être respectées pour quinze jours minimum. En cas de non respect des consignes, vous pouvez être verbalisés avec une amende allant jusqu'à 135 euros. Des contrôles ont lieu depuis hier.

Le coronavirus circule activement dans le Bas-Rhin. 298 personnes sont hospitalisées dans le département, dont 91 en réanimation dans un état grave. Depuis le début de l’épidémie, 8 personnes domiciliées dans le Bas-Rhin et atteintes de covid-19 sont décédées.

Plusieurs nouvelles mesures fortes, correspondant au passage au stade 3 de la gestion de l’épidémie, sont désormais applicables dans le Bas-Rhin - comme dans l’ensemble du territoire national -, conformément aux annonces du Président de la République le 16 mars. L’objectif est de contenir la progression du virus en limitant les contacts au strict nécessaire. Jusqu’à nouvel ordre, les crèches, écoles, collèges, lycées et universités sont fermés ainsi que tous les lieux recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays. Il s’agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques. Restent ouverts : les banques, les commerces alimentaires, les débits de tabac presse, les pharmacies, les stations services, ainsi que les lieux de culte et les services funéraires.

Depuis le 16 mars, des mesures de confinement doivent être respectées pour quinze jours minimum. Des déplacements réduits et limités au strict nécessaire sont autorisés - sur attestation uniquement - pour :

• se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible,

• faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés,

• se rendre auprès d’un professionnel de santé,

• se déplacer pour la garde de ses enfants et aider les personnes vulnérables à la stricte, condition de respecter les gestes barrières,

• faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile (dans son quartier) et sans aucun rassemblement.

Plus de 5 800 contrôles de police et de gendarmerie ont été menés le 19 mars pour veiller au strict respect de ces mesures dans l’ensemble du département du Bas-Rhin. Il a été procédé à 322 verbalisations depuis la mise en place des mesures. 

 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.