Bas-Rhin et Haut-Rhin : fermeture des parcs, forêts, aires de jeux...

21 mars 2020 à 10h28 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Pas de pique-nique au bord de l'eau ! Restez chez vous ! / @Top Music - SR

Face à la progression de l'épidémie et au non-respect des consignes de confinement, la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, a pris des mesures encore plus drastiques.

On ne transige plus. Avec huit morts et 120 malades en réanimation jugés dans un état grave, il faut rapidement inverser la tendance de propagation du Covid-19. Josiane Chevalier a donc estimé vendredi soir que les sorties "nature" n'étaient plus possible. Dans tout le Bas-Rhin, les forêts, aires de jeux, parcs, plans d'eau, gravières, jardins publics, parcours de santé et autres terrains de sport urbains sont désormais interdits. Et pour s'en assurer, la préfète a demandé aux forces de l'ordre de renforcer les contrôles, et de dresser des amendes de 135€ (375€ en cas de majoration) en cas de non-respect de ces interdictions. Dans la matinée de ce samedi, la préfecture du Haut-Rhin lui a emboité le pas en prononçant les mêmes interdictions.

Pour l'heure, restent ouverts : les magains alimentaires, les pharmacies, les tabacs-presse, les stations service et les banques.

En 24 heures, 10000 personnes ont été contrôlées dans le Haut-Rhin pour 447 verbalisations

 

                                                            Les enfants vont devoir trouver d'autres moyens de s'occuper