Précisions sur le déconfinement dans le Haut-Rhin

Publié le 09/05/2020 à 14:19 - Mise à jour le 09/05/2020 à 14:41

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Précisions sur le déconfinement dans le Haut-Rhin Le préfet du Haut-Rhin présente l'affiche qui sera chez les commerçants. / @Top Music

Comment le déconfinement va-t-il se passer dans le Haut-Rhin ? Le préfet du Haut-Rhin a tenu une conférence de presse "virtuelle" ce samedi matin.

Le dernier point presse du préfet du Haut-Rhin datait du 6 mars. Laurent Touvet a depuis été sur tous les fronts et il a fait ce matin le point sur ce qui attend les Haut-Rhinois à compter du 11 mai.

"L’épidémie n’est pas terminée"

"La situation dans le Haut-Rhin est tout à fait particulière. Le Haut-Rhin paye un lourd tribut à cette épidémie : 721 personnes sont décédées dans les hôpitaux du Haut-Rhin et 622 dans les EPHAD", explique Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin. Le pic d’hospitalisations a été atteint le 2 avril avec 1 200 malades dans des hôpitaux haut-rhinois (ils sont 785 aujourd’hui). Il y a eu jusqu’à 140 malades en réanimation, contre 55 aujourd’hui pour le Covid-19. La capacité maximale en réanimation était de 157 lits, contre 70 lits habituellement. "Les hôpitaux ont été complètement réorganisés", précise le préfet du Haut-Rhin.

"Le confinement pour sauver des vies"

"Le confinement a été dans le Haut-Rhin mieux respecté qu’ailleurs", explique Laurent Touvet. Il y a eu pendant ces semaines de confinement 395 000 contrôles dans le Haut-Rhin et 14 681 verbalisations, soit en vison 4%. "Le confinement a été un outil efficace", estime le préfet du Haut-Rhin.

Après le 11 mai, si un patient présente des symptômes la règle suivante s’appliquera : "tester, tracer, isoler et soigner", pour éviter le développement de la maladie. 39 lieux de prélèvements seront ouverts dans le Haut-Rhin (toujours sur prescription médicale). Deux hôtels de 60 places chacun (à Colmar et à Mulhouse) pourront accueillir les personnes malades qui doivent être isolées et qui ne peuvent pas rester chez elles.

Les masques

L’Etat a donné sept millions de masques dans le Haut-Rhin (notamment pour les EPHAD, les services de l’Etat, etc.).

Les déplacements

Dès le 11 mai, chacun pourra se déplacer sans attestation dans un rayon de 100 km (à vol d’oiseau) de son domicile. Il n’y a "aucun changement notable pour les frontières" précise le préfet du Haut-Rhin. A l’heure actuelle, sont ouverts trois passages frontières avec l’Allemagne et cinq avec la Suisse. Dès lundi, les travailleurs frontaliers pourront emprunter le Pont de Chalampé. 

Les écoles

La démarche est progressive, par niveau. De la souplesse est accordée à chaque commune. Pour les grandes villes haut-rhinoises : Mulhouse accueillera les CM2 dès le 18 mai, Colmar dès le 14 mai (138 enfant sont inscrits pour l’instant) et Saint-Louis le 14 mai. Les enfants du personnel soignants continueront à être accueillis : ils sont 750 enfants actuellement dans 60 à 70 écoles (en fonction des jours) et six collèges sont restés ouverts.

Les commerces

Le département du Haut-Rhin propose à l’ensemble de ses commerçants et lieux accueillants du public une affiche indiquant le nombre de personnes maximum autorisé dans le magasin (affiche ci-dessous).

Les marchés

Les marchés vont rouvrir pour les produits alimentaires et périssables (plants, fleurs, etc.).

Autres points

Le préfet du Haut-Rhin précise la réouverture de la chasse dès lundi 11 mai ainsi que la possibilité de pêcher en rivière (mais pas dans les lacs et les plans d’eau).

Le couvre-feu de Mulhouse s’arrêtera ce dimanche 10 mai.


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.