Les travailleurs frontaliers peuvent consommer en Allemagne

11 mai 2020 à 16h38 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
La ville d'Offenburg dans le Bade-Wurtenberg/ @Wikipedia

A partir de ce lundi 11 mai, les travailleurs frontaliers peuvent à nouveau effectuer des achats dans les commerces allemands.

Après de nombreux échanges avec les autorités allemandes et notamment le Ministre de l’Intérieur du Bade-Wurtemberg Thomas Strobl, Brigitte Klinkert  a été informée le 8 mai  par ce dernier de la levée de l’interdiction pour les travailleurfrontaliers alsaciens de se rendre dans les commerces lors de leur trajet travail-domicile.

Dans son communiqué, la Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin salue cette excellente nouvelle pour les travailleurfrontaliers et remercie le Ministre Thomas Strobl ainsi que le gouvernement du Bade-Wurtemberg.

La fin de cette interdiction s’inscrit dans un processus de levée progressive des restrictions aux frontières qu’elle appelle de tous ses vœux. Lors de leurs échanges, le Ministre Strobl soulignait qu’« avec l'ouverture progressive de la frontière, nous soulageons les frontaliers et donc aussi l'économie, qui reprend peu à peu et qui dépend de la fluidité des passages à la frontière »

Brigitte Klinkert se joint à la volonté de Thomas Strobl de normaliser et simplifier autant que possible les échanges transfrontaliers.

Elle remercie toutes celles et ceux qui œuvrent dans ce sens, au nom des solidarités et de l’entraide franco-allemande, dans un processus maîtrisé qui protège les populations des deux pays.

A ce titre, le respect des gestes barrières et le port du masque s’imposent à chacun, des deux côtés de la frontière.


Des restrictions aux frontières au moins jusqu'au 15 juin

Pour ceux qui ne sont pas travailleurs frontaliers, les frontières restent fermées. Les restrictions aux frontières de la France avec les pays de l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Royaume-Uni) seront « prolongées jusqu’au 15 juin au moins » et les frontières avec les pays non-européens « resteront fermées jusqu’à nouvel ordre », a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.