Le Pixel Museum ferme définitivement à Schiltigheim

22 juin 2020 à 17h07 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Le musée rassemble quelques belles pièces de collection / @DR

En difficultés financières, le Pixel Museum ferme définitivement ses portes à Schiltigheim. La Ville estime quant à elle avoir tout fait pour soutenir le seul musée du jeu vidéo de France. 

Si les dirigeants du Pixel Museum ont dû accélérer leur communication, c'est parce que des documents ont fuité. En particulier un mail adressé aux partenaires leur signifiant la fin de l'aventure à Schiltigheim... Ou la fin tout court ? Car le problème financier semble important. La Ville de Schiltigheim, par le biais de son directeur de cabinet Silvio Philippe, a de son côté déjà fait la lumière sur plusieurs éléments : "Les relations ont toujours été compliquées. Cette fermeture annoncée, on en a eu vent par les partenaires, qui sont revenus vers nous, mais on ne nous en a pas informés directement. A l'ouverture en novembre 2016, nous leur avons octroyé une exonération de loyer pour les deux premières années. Par la suite, nous avons voté une subvention de 30 000€ qui a servi à rembourser des arriérés de loyers. Pendant la crise Covid, ils nous ont demandé des exonérations, nous avons accepté... Quand il a été question d'acheter le bâtiment pour être plus rentable à moyen terme, nous avons dit d'accord, nous étions prêts à leur vendre au prix des domaines, autour des 900 000€ pour plus de 900m², mais nous n'avons plus eu de réponses. C'est triste, parce que d'un point de vue rayonnement, le Pixel Muséum est important. Quand vous tapez Schiltigheim, c'est ce qui sort en premier."

34 900€ de loyers en retard

Selon les documents fournis par la Ville, il reste aujourd'hui 34 900€ d'impayés au titre des loyers non perçus (quatre mois à 8025€/mois + des avances de charges). 

Silvio Philippe estime que le "modèle économique proposé n'est pas viable. Il aurait fallu plus de co-working, plus d'événements. On a aidé autant qu'on a pu, mais on ne peut pas financer à fonds perdus, on parle d'argent public là." 

On attend la vision des choses de la direction du musée, qui semble plutôt pointer du doigt un manque d'accompagnement et des locaux pas si adaptés à une ouverture des manifestations (pas plus de 200 personnes selon la convention). 


Article actualisé à 18h10

Ce lundi soir, le Pixel Museum a finalement communiqué et expliqué : "Depuis février 2017 (...) plus de 75 000 visiteurs venus de tous les pays ont pu découvrir la plus grande collection au monde exposée consacrée aux jeux vidéo, jouer, participer à des tournois, comprendre et lutter contres les idées reçues (...) Cependant, le loyer inapproprié, l’absence de soutien de collectivités, une configuration ne permettant pas de se développer et l’impossibilité d’accueillir le public dans des conditions de sécurité sanitaire, entraînent la fermeture définitive de ce musée privé à Schiltigheim".