Le séchoir à tabac de Lipsheim parmi les 18 sites du nouveau loto du patrimoine

30 juin 2020 à 16h12 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Le séchoir à tabac qui avait été démonté en avril 2018 à Lipsheim / @Top Music

Le ministre de la Culture et Stéphane Bern ont dévoilé ce mardi les 18 sites emblématiques dont la sauvegarde sera financée par la 3e édition du Loto du patrimoine en septembre prochain. Parmi les 18 sites sélectionnés, figure le séchoir à tabac de Lipsheim.

Des colombages sur 12 mètres de haut. Le séchoir à tabac de Lipsheim date du XIXe siècle, il a été en activité jusqu'en 1958

Ce séchoir à tabac avait été démonté en 2018 pour être installé plus tard à l’Ecomusée d'Ungersheim. Ce séchoir permettra d'expliquer aux visiteurs l'épopée du tabac en Alsace.

Le séchoir est entreposé à l’Ecomusée depuis l’été 2018, en attente de remontage, faute de moyens financiers suffisants. Il est apparu lors du démontage que l’état de l’édifice était plus problématique qu’il n’y paraissait au départ. L’expertise demandée par la Direction régionale des affaires culturelles a abouti à une augmentation significative du coût des travaux. Une part très importante des bois est à changer et des lacunes structurelles doivent être compensées.
Les conditions de conservation actuelles ne sont pas optimales et risquent de favoriser une
accélération du processus de pourrissement des bois si rien n’est entrepris.

L’écomusée rouvre à la visite ce mercredi 1er juillet , mais le séchoir à tabac ne sera toutefois pas encore remonté sur le site.

Retrouvez notre article sur le démontage du séchoir à tabac en avril 2018 à Lipsheim.