Covid-19 : la durée d'isolement ramenée à sept jours

11 septembre 2020 à 19h56 par Rédaction

TOP MUSIC
Jean Castex a annoncé que la durée d'isolement est désormais ramenée à sept jours. / @

Lors de sa déclaration en direct de l'hôtel de Matignon, le Premier ministre Jean Castex a annoncé cet après-midi que la durée d'isolement est désormais ramenée à 7 jours.

C'est l'une des deux grandes mesures prises par le Conseil de Défense pour gérer la crise sanitaire actuelle, tout en maintenant la vie sociale, économique et culturelle du pays : la durée de l'isolement en cas de contamination au virus de la Covid-19 passe à 7 jours, temps durant lequel le risque de contagion est élevé. L'autre mesure porte sur le recrutement de 2.000 personnes au sein de l'Agence Régionale de Santé et de l'Assurance Maladie pour assurer le traçage. 

Pour casser les chaînes de contamination, la France a mis en place une stratégie de dépistage massif. Plus d'un million de tests sont réalisés chaque semaine, ce qui fait de la France le troisième pays qui teste le plus en Europe. Un nombre important de dépistages, qui a entraîné ces dernières semaines un délai d'attente trop long. Jean Castex a alors annoncé un circuit de dépistage dédié aux personnes prioritaires. Pour ceux ayant des symptômes, ayant été en contact rapproché ou pour le personnel soignant, des tentes de dépistage et des créneaux dans les laboratoires leur seront reservés.

Le Premier ministre a déclaré que le taux d'incidence national a atteint 72 cas pour 100.000 habitants contre 67 il y a une semaine. Pour la première fois depuis de longues semaines, le nombre de personnes hospitalisées augmente également. Désormais, 42 départements sont classés "rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus. Les préfets peuvent alors prendre des mesures supplémentaires concernant le port du masque, les rassemblements, ou encore les modalités d'ouverture de certains commerces. 

Jean Castex a rappelé l'importance des gestes barrière pour lutter contre l'épidémie du coronavirus : "Il faut éviter un confinement généralisé". Il appelle notamment les personnes âgées à observer la plus grande prudence pour quelques mois encore.