Le burger à la choucroute de Nicolas Rieffel

Publié le 25/09/2020 à 10:41 - Mise à jour le 25/09/2020 à 12:10

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Le burger à la choucroute de Nicolas Rieffel Impossible de faire plus alsacien ! / @NicolasRieffel

Ce jeudi, c'était le lancement de la choucroute IGP d'Alsace. L'occasion de parler de ce plat ultra traditionnel avec Nicolas Rieffel, l'un de ses meilleurs ambassadeurs. 

Quand on a grandi entre Krautergersheim et Meistratzheim, on est forcément un peu tombé dans la choucroute quand on était petit. C'est le cas de Nicolas Rieffel, notre trublion culinaire préféré. "Ce qui est plaisant avec l'IGP, c'est qu'on va protéger un vrai savoir-faire ancestral. Je vous invite vraiment à aller voir comment ça se passe !

Pour ce qui est de préparer la choucroute, Nicolas Rieffel a une position bien tranchée : "Je ne la cuisine pas ! (rires) C'est une recette ancestrale, je préfère la manger au restaurant où ils ont un vrai savoir-faire sur la cuisson. Ils peuvent travailler la quantité, la cuisson lente. Ça reste sur le coin du feu... C'est un goût que t'auras jamais. D'ailleurs, cuisiner une choucroute vite pour deux, ça n'a pas de sens. Quand vous êtes huit ou dix et que vous commencez la veille, là c'est bon ! Ma mère la faisait la veille, ça chauffait longtemps, avec le spack qui s'effiloche, tout ça...

Si l'agitateur culinaire ne cuisine pas la choucroute traditionnelle, en revanche, il a imaginé donné une belle place au chou dans une recette étonnante. "J'ai voulu créer le burger alsacien ultime. Sur une base bretzel, qu'on coupe en deux, on met une couche de moutarde au raifort, et on pose du munster bien coulant. A côté, je fais revenir ma choucroute, et je snack des knacks coupées en deux. Je mets la knack juste "marquée", puis le chou par dessus, je remets du munster, et je termine par un peu de cumin. Je referme ma bretzel, je passe au four à 180° cinq minutes, pour que ce soit un peu croustillant... Et je me régale.

Recette à tester chez vous ! 


Ses adresses préférées pour une bonne choucroute : "Le Freiberg à Obernai fait une choucroute exceptionnelle. L'autre endroit, c'est à l'Hôtel du Parc, à Obernai aussi. La choucroute de Cyril Bonnard, elle est incroyable. Je ne sais pas s'il l'a toujours à sa carte, mais j'en garde un souvenir impérissable." 


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.