Pas de frais de port pour les librairies indépendantes

5 novembre 2020 à 16h04 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Il est encore possible d'acheter vos livres chez votre libraire en service "click and collect" ou en

Malgré le confinement, le livre doit vivre ! Même si les librairies sont fermées, il est encore possible d'acheter vos romans ou BD chez votre libraire en service "click and collect" ou en drive. Une nouveauté annoncée ce jeudi, l’Etat va prendre en charge les frais d'expédition des livres pendant le confinement pour les librairies indépendantes.

Article mis à jour le 5 novembre. Annonce du gouvernement. L’Etat va prendre en charge les frais d'expédition des livres pendant le confinement pour les librairies indépendantes.

"Ce dispositif permettra aux libraires de ne facturer à leurs clients que les frais de port au tarif minimum légal, soit 0,01 euro", précisent dans un communiqué le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.


Article du 3 novembre. De nombreuses librairies en Alsace proposent un service "click and collect" : une fois votre commande payée sur internet, il vous suffit de vous inscrire à un créneau horaire pour retirer votre commande.                                       

Si vous n'êtes pas à l'aise avec les commandes sur internet, vous pouvez aussi tout simplement passer un coup de fil à votre libraire. Certaines librairies acceptent de prendre la commande par téléphone.

Et si vous n'osez pas sortir de chez vous, certaines librairies proposent la livraison à domicile. Les tarifs postaux seront "considérablement diminués" pour les envois de livres commandés en librairie, a annoncé lundi la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.

"Nous avons obtenu, que les tarifs postaux des libraires soient considérablement diminués. Nous allons diviser (ces tarifs postaux) au moins par trois ou quatre (...) ça va dépendre des envois, car si vous achetez dix livres ou un, ce ne sont pas les mêmes tarifs. Les tarifs seront dégressifs.", a précisé Roselyne Bachelot.