Moins d'embouteillages sur l'agglo de Strasbourg

5 novembre 2020 à 14h05 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Baisse de trafic de 27 % depuis le reconfinement sur l'agglo de Strasbourg /@Pexels

Si vous êtes régulièrement en voiture, vous avez peut-être constaté moins de bouchons sur l’agglomération de Strasbourg. Le trafic automobile est en baisse depuis septembre et cette diminution s’est nettement accentuée depuis le reconfinement. 

Ecoutez l’interview d’Yves Laugel, directeur du SIRAC (Service d’information et de régulation automatique de la circulation) au micro d’Anne-Sophie Martin.

Extraits de l’interview d’Yves Laugel.

Depuis le début de cette semaine, on constate une forte baisse du trafic, moins 27 % de circulation sur la journée à l’entrée de Strasbourg et moins 14 % à l’heure de pointe le matin entre 7h et 9h. Il y a beaucoup moins de perturbations.

Une baisse de 14% du trafic le matin, ça ne semble pas énorme  ?

Ça suffit pour qu’on circule mieux. Il faut savoir qu’il y a encore beaucoup de gens qui continuent de travailler et les écoles restent ouvertes. Moins 14 %, c’est depuis les vacances de la Toussaint, sachant qu’on a déjà enregistré une baisse de 7 % du trafic automobile et une progression des déplacements vélo, par exemple, 30 % d’augmentation enregistrée en septembre sur la piste cyclable entre le quartier Neudorf et le centre-ville de Strasbourg.

Le 12 octobre, on avait environ 115 000-120 000 véhicules qui rentraient sur Strasbourg, après le reconfinement on a 83 000 véhicules, c’est 30 000 véhicules en moins.

Ça n’a rien à voir avec le premier confinement qui était beaucoup plus radical ?

Oui pas de comparaison possible, en mars on était sur un arrêt quasi total de l’activité, il restait 20 000 véhicules en circulation contre 130 000 en moyenne. 

Les bouchons ont-ils nettement diminué ?

On note une amélioration sauf qu’il y a parfois encore des moments difficiles, comme jeudi dernier. Il y avait longtemps qu’on n’avait pas eu une telle journée d’embouteillages, le 29 octobre, juste avant l’annonce du confinement. Ça faisait des années qu’on avait pas vu autant de bouchons en soirée sur Strasbourg. Les gens se sont rués dans les magasins, ce qui a complètement engorgé l’agglomération.

Le télétravail va encore se renforcer, vous vous attendez à une nouvelle baisse de trafic ?

Oui, tout à fait, le télétravail va encore sûrement se renforcer. Il y a encore peut-être d’autres mesures qui seront prises sur d’autres contraintes horaires un peu peu plus strictes. 

Et si le trafic baisse encore, il y aura aussi un impact sur la qualité de l’air. (...) On a pu le vérifier sur le premier confinement et c’est qu’on va encore constater là, la qualité de l’air risque de s’améliorer.