Whosnxt : les fringues alsaciennes qui aiment la nature

Publié le 21/11/2020 à 07:34 - Mise à jour le 20/11/2020 à 14:08

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Whosnxt : les fringues alsaciennes qui aiment la nature Florent et Gauthier, amis et associés dans ce beau projet / @Top Music

Gauthier et Florent aiment la nature, l'Alsace et les belles fringues. Comment concilier l'ensemble ? La réponse avec leur marque, WHOSNXT. 

Dans un monde qui voit des espèces disparaîtrent à grande vitesse et un mode de consommation peu compatible avec la nature, le défi est grand de tout concilier. Florent et Gauthier, deux Strasbourgeois, ont mis leurs expériences en commun pour créer une marque de vêtements qui serait en accord avec leurs aspirations et leurs valeurs. Florent vient du tourisme d'aventure, Gauthier de l'univers textile, avec des stages chez Adidas ou Salomon. "J'ai vu la pollution en Asie, le plastique", commence Florent. "J'ai vu la face cachée, et j'avais envie de mieux faire", poursuit Gauthier. 

Protéger des espèces menacées en Alsace

Leurs vêtements arborent quatre espèces menacées en Alsace : la chevèche d'Athena, l'hirondelle rustique, le lynx et le loup. "L'idée, c'est de réussir à mettre des actions en place localement avec des associations. Par exemple on va construire des nids artificiels qu'on va poser dans des granges d'agriculteurs." 

Au niveau du tissu, les deux gammes se répondent sur le fond. Les t-shirts sont produits à base de lin bio, qui pousse en France. Il est ensuite filé en Pologne, "parce que la technique n'existe pas en France", avant d'être tissé en France et brodé en Alsace

Les "hoodies", eux, sont fabriqués au Bengladesh, à Dhaka, mais "sous la régie de certains labels", précise Florent. "Aucun enfant au travail, des syndicats, des salaires décents, des horaires de travail." Des choses qui n'existent pas pour beaucoup de marques, y compris les plus prestigieuses. Le coton bio utilisé a aussi vocation à ne pas détériorer davantage la nature. "On ne pouvait pas faire des produits qui détruisent la nature", appuie Gauthier. 

Tarifs justifiés

Les tarifs sont dans la tendance des produits originaux du moment. Un peu plus cher, mais aussi plus qualitatifs. "Ça va durer dans le temps", affirme Florent. "C'est un grammage épais. On ne voulait d'un produit qui s'émiette quand on le porte six fois. On veut consommer moins. Mieux, mais moins.

Et pourquoi ce nom, WHOSNXT (Who's Next) ? "Parce qu'on se pose la question. Quelle sera la prochaine espèce à sortir de la zone d'extinction ou quelle sera la prochaine à mourir et disparaître de cette Terre ?

> LE SITE DE WHOSNXT

yyy


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.