Centre-Alsace : le tri des biodéchets, une réussite dès la première année

19 novembre 2020 à 11h48 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
631 bornes de tri des biodéchets ont déjà été installées en Alsace centrale. / @SMICTOM d'Alsace cen

Depuis un an, les habitants du centre-Alsace participent au tri ds biodéchets en apport volontaire (à des bornes). Le premier bilan fait par le SMICTOM d’Alsace centrale est extrêmement satisfaisant.

"C’est une réussite, on est très content car la population s’est très vite et très bien appropriée ce geste de tri", explique Sylvie Pépin du SMICTOM d’Alsace centrale. "Les habitants ont vraiment joué le jeu". Les 631 bornes réparties sur le territoire sont pesées et vérifiées à chaque collecte. Les erreurs de tri sont très faibles : seulement 2% (le plus souvent liées à des incivilités). En 2020, 22 kg/habitant de biodéchets ont été triés : l’objectif est de 31 kg/habitant. 73% de la population du centre-Alsace est aujourd’hui déjà équipée en bacs de tri des biodéchets.

Un déchet local pour un bénéfice local

Autre argument "local" : les biodéchets produits en Alsace centrale sont traités en local, chez Agrivalor à Ribeauvillé : "au lieu d’être incinérés, ils deviennent de l’énergie, de la chaleur et de l’engrais pour les agriculteurs alsaciens". Il faut dire que l’incinération coûte 130€/tonne et les biodéchets 66€/tonne.

Pour autant, le SMICTOM d’Alsace centrale a remarqué que les pratiques de compostage sont maintenues, ce qui est une très bonne chose. Cette année, les déchets dans la poubelle grise auront baissé de 25% ! Les biodéchets collectés atteignent 2 800 tonnes en 2020, avec un objectif à court terme de 4 000 tonnes par an. Le SMICTOM d’Alsace va encore travailler auprès des logements collectifs, des populations qui emménagent sur le territoire et aussi des scolaires.

A noter que d’ici 2023, toutes les collectivités françaises seront dans l’obligatoire de mettre en place une solution de tri des biodéchets.