Strasbourg au centre d'un trafic international

23 novembre 2020 à 13h16 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Une Audi RS3 a été saisie. / @m.rkov - Instagram

Après plusieurs mois d'enquête, la DIPJ de Strasbourg a mis la main sur plusieurs individus spécialisés dans le tafic de voitures, entre autres. 

La Direction Interrégionale de la Police Judiciaire avait reçu quelques infos, courant 2019, sur un trafic de grande ampleur organisé par des ressortissants tchétchènes. Des voitures achetées en leasing en République Tchèque et en Allemagne, de faux comptes bancaires, de faux papiers d'importation depuis la Suède... Des véhicules qui arrivaient sur Strasbourg pour être revendus un peu partout en France et en Europe après avoir été ré-immatriculés

Voitures, électroménager, multimédia...

Selon la police, le réseau ne s'est pas arrêté là puisque "grâce à des cartes bancaires détournées et à l’usage de nombreuses identités usurpées, ces individus sont suspectés d’avoir fait l’acquisition de toutes sortes de biens de consommation (mobilier, électroménager, multimédia…), tout en menant grand train (séjours dans des hôtels de luxe…) et en veillant à se constituer une 'épargne de sécurité' constituée de devises étrangères, cryptomonnaies ou pièces et lingots d’or". 

Après cette opération d'envergure nationale, huit suspects ont été placés en garde à vue et de nombreux biens saisis, notamment une BMW X6 et une Audi RS3, ainsi que "de très nombreux objets neufs encore emballés, stockés dans les résidences principales ou secondaires des intéressés".

Certains des escrocs étaient déjà connus des services de police pour des faits similaires. Le préjudice global est estimé à plusieurs centaines de milliers d'euros.