Investissement : Herta ne prend pas Illkirch pour un jambon

26 novembre 2020 à 13h42 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
La Knacki, un best-seller de chez Herta ! @Herta.fr

Le groupe de charcuterie annonce un investissement massif de 85M€ en France, dont 25 millions pour le seul site d'Illkirch-Graffenstaden. 

C'est près de Dortmund que Herta a vu le jour en 1897, dans une ville nommée... Herten ! C'est là que Ludwig et Whilelmine Schweisfurth ont créé leur petite épicerie de charcuterie fine. Aujourd'hui, la marque est détenue à 60% par le groupe espagnol Casa Tarradellas et à 40% par Nestlé, et elle est implantée partout dans le monde. L'installation à Illkirch-Graffenstaden remonte à 1992, et l'usine abrite aujourd'hui 350 salariés. C'est ici, en Alsace, que des produits comme la Knacki végétale ou les jambons de volaille. Le jambon Tendre Noix ou Le Bon Paris font aussi partie de cette gamme développée sur le site qui expédie chaque année 17 000 tonnes de produits

Hors de question, donc, de laisser Illkirch vivoter. Herta a ainsi dégagé une enveloppe de 25 millions d'euros pour améliorer les lignes de production ainsi que la pénibilité du travail. Les "meilleurs technologies" seront ainsi utilisées, comme des exosquelettes, précise le communiqué. 

Pour Arnaud de Belloy, Directeur Général d’Herta, "cet investissement témoigne de notre attachement indéfectible à la région alsacienne et de notre volonté de renforcer notre savoir-faire agroalimentaire au sein du tissu industriel français".