Les pompiers formés aux feux de forêt dans la vallée de Munster

1er juin 2018 à 8h51 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Les pompiers au sol guident le Canadair (Photo : Top Music)

Chaque année des feux de forêt frappent le sud de la France. Et chaque année des pompiers du Grand Est interviennent en renfort. Pour être plus efficaces sur le terrain, 12 pompiers ont suivi une formation au Petit Ballon, dans la vallée de Munster.

Un Canadair est spécialement venu de Nîmes - avec son pilote et son co-pilote - pour cette formation d’une journée.

L'exercice s'est déroulé au Petit Ballon où il y a beaucoup de randonneurs (Photo : Top Music)

Le matin, c’était la théorie et l’après-midi la pratique avec des feux fictifs qu’il fallait éteindre grâce à l’avion bombardier d’eau. 12 stagiaires

- pompiers dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, le Doubs et le Territoire de Belfort - ont été formés pour guider l’avion depuis le sol par liaison radio.

Un Canadair peut faire jusqu’à 60 largages par jour

Le Canadair a d’abord rempli ses deux réservoirs sur le Rhin, dans une zone d’écopage à la hauteur de Kunheim. En seulement 12 secondes il récupère ainsi 6 tonnes d’eau. Le largage se fait ensuite en 1, 2, 3 ou 4 fois en fonction du feu et des instructions données par les pompiers au sol, avec une précision d’une dizaine de mètres.

Un tel exercice a lieu une fois par décennie en Alsace, alors que les pompiers de l’Est de la France sont régulièrement engagés dans le sud pour des feux de forêts. Dans le Haut-Rhin, le dernier gros feu date de 2015 à Habsheim. Mais jamais un avion bombardier d’eau n’a été appelé en renfort. S’il le fallait, l’un des 12 Canadair français pourrait être présent dans le Haut-Rhin en deux heures.

Galerie Image

TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC