Mangez du chou alsacien !

6 décembre 2020 à 17h44 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
Opération "Sauvons le chou alsacien" dans les restos U de l'Eurométropole de Strasbourg. @Pexels

Le Crous de Strasbourg et ses restaurants universitaires se  mobilisent pour soutenir les producteurs régionaux de chou. L’action « Sauvons le chou alsacien » met à l’honneur dans les Restos’ U ce légume si cher à notre région. Dans le même temps, pour sauver leur production, les choucroutiers lancent un appel au grand public à consommer de la choucroute d’Alsace I.G.P..

Pour venir en aide aux producteurs de chou en cette période difficile, les restaurants universitaires du Crous de Strasbourg proposent durant le mois de décembre des menus « chou », qui valorisent ce produit. Et parce qu’il n’y pas que la choucroute en Alsace, ce sont des plats et recettes variés que pourront découvrir les étudiants et personnels qui continuent de fréquenter les Restos’ U en repas à emporter.

Voici quelques exemple de menus originaux que proposera le Resto’ U Paul Appell pour mettre le chou à l’honneur :

- Filet de poulet braisé au miel et sésame, choucroute au gingembre et curcuma/ émincé végétal pour l'alternative 100% végétale ;

- Emincé de porc au munster, choucroute caramélisée ;

- Quiche au chou et au lard, salade Alsacienne /alternative 100% végétale sans lard

Les premiers bénéficiaires de ces menus ont été servis le 1er décembre au restaurant universitaire de Mulhouse. Un deuxième service y est prévu le 16 décembre avec, au menu, un feuilleté de saumon à la choucroute.

A Strasbourg, ce chou sera servi les 8 (Cronenbourg, Gallia, Paul Appell) 10 (Paul Appell, Illkirch), 11 (Esplanade), 15 (Gallia) et 17 (Cronenbourg, Illkirch) décembre.


La filière choucroute lance également un appel à consommer de la choucroute d’Alsace I.G.P..

La filière déplore actuellement une accumulation de stocks de choucroute dans les cuves qui sont quasi pleines chez de nombreux professionnels choucroutiers.

La récolte des choux à choucroute qui a débuté en août ne pourra pas se terminer si les ventes n’augmentent pas très rapidement. 5 000 tonnes de choux risquent de se faire broyer, faute de trouver preneur.

A ce jour, la commercialisation est réduite de moitié.

Les raisons de cette situation sont nombreuses : fermeture des restaurants, diminution du marché de la restauration collective, absence de festivités.                               

Leur objectif est clairement de sauver leur production.

Dans son communiqué, le syndicat des choucroutiers d'Alsace précise :  "L’Interprofession des Fruits et Légumes d’Alsace en lien avec l’Association pour la Valorisation de la Choucroute d’Alsace, le syndicat des producteurs de choux à choucroute d’Alsace et le syndicat des choucroutiers d’Alsace lance un appel à nos citoyens à consommer de la choucroute d’Alsace I.G.P.
Cette opération ‘’coup de poing’’ est un signal d’alarme ayant pour objectif de sensibiliser les consommateurs alsaciens aux productions locales en espérant désengorger les cuves des choucroutiers et apporter une bouffée d’oxygène aux producteurs de la région."