Les pétards ont encore fait des victimes

1er janvier 2021 à 11h40 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Si certains sont innofensifs, d'autres peuvent être très dangereux... / @Unsplash - @Virusss92

Malgré leur interdiction, malgré le couvre-feu, de nombreux Alsaciens ont cédé à la "tradition" des pétards et artifices. Et comme d'habitude, il y a eu des victimes. 

Le drame le plus important s'est joué à Boofzheim, où un jeune homme de 25 ans (originaire de Gerstheim) a eu la tête presque arrachée par l'explosion d'un mortier qu'il avait ramassé, le pensant hors d'état. Son ami de 24 ans, qui participait à la même soirée, a été blessé au cuir chevelu

Même s'il y en a eu beaucoup moins que les autres années, on recense par ailleurs trois autres personnes blessées aux mains à Mutizg, Eschau et Bischheim, dont l'une a eu un doigt arraché.