Orange déploie la 5G sur Strasbourg et Ostwald

2 février 2021 à 14h54 par Rédaction

TOP MUSIC
L'antenne émettant la 5G, est située au Boulevard de la Marne à Strasbourg. /@Orange

Orange a activé ce mardi 2 février son réseau 5G à Strasbourg et à Ostwald et dans les villes de Riedisheim, Baldersheim et Brunstatt-Didenheim. La 5G était déjà déployée à Mulhouse depuis le 17 décembre ainsi que dans 8 communes de l’agglomération.

Ce sont 22 antennes qui sont activées aujourd’hui pour permettre aux habitants de Strasbourg et d'Ostwald d'accéder à la 5G. À terme, il y aura 35 antennes sur l'agglomération de Strasbourg. L'accès à la 5G est possible pour 5 euros supplémentaires sur le forfait téléphonique Orange et à condition de posséder un terminal en capacité de recevoir la 5G.

Ces ouvertures 5G en 3,5 GHz, apportent des débits jusqu'à quatre fois plus rapide que la 4G afin de répondre à l'évolution des besoins. La 5G est donc plus rapide, instantanée et ce même en mobilité. En contribuant à la digitalisation des entreprises françaises, la 5G sera également un puissant levier de compétitivité grâce, entre autres, aux objets connectés et à l'intelligence artificielle.

L'opérateur a choisi de couvrir dans un premier temps les zones déjà fortement sollicitées afin d'éviter tout risque de saturation. C'est pourquoi l'utilisation de ces nouvelles fréquences 5G est, selon Orange, la meilleure réponse pour l'avenir.

Des antennes 5G installées sur les sites 4G déjà existants

Yann Le Dû, le délégué régional d'Orange explique le fonctionnement des nouveaux connecteurs 5G : "Pour le moment, les antennes 2G ou 3G ne sont pas enlevées. Pour l'instant, les pylônes où sont installés ces nouveaux connecteurs 5G sont sur des sites 4G déjà existants. En Alsace, 99% de la population a accès à la 4G, dans la première phase de déploiement sur des sites 4G, on rajoute simplement un connecteur et une antenne 5G."

L'exposition aux ondes contrôlée

Yann Le Dû évoque les contrôles pointilleux de l'exposition aux ondes de la 5G : "C'est un secteur qui est très surveillé. On respecte les seuils d'exposition qui sont imposés par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Il y a eu plus de 20.000 enquêtes et des études qui ont été réalisées par 14 organismes sanitaires qui n'ont pas, pour le moment, démontrer ce risque d'exposition. Chez Orange, nous avons déjà déployé ces ondes en Espagne, en Pologne et en Roumanie. À Mulhouse, nous avons démarré le 17 décembre dernier. Il y a trois sondes qui ont été posées à la demande de la mairie de Mulhouse avec l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) pour mesurer de plus près l'exposition aux ondes. Là où on a posé ces nouvelles antennes 5G, le seuil est respecté."