Contrôle technique : 20% de véhicules défaillants

15 février 2021 à 11h19 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Illustration. @Unsplash/introspectivedsgn

L'Automobile Club a analysé les résultats des contrôles techniques passés par les Français en 2020.

Malgré la crise sanitaire, la plupart des centres de contrôle technique ont poursuivi leur activité l'an passé. Ils ont ainsi pu passer au crible 20 394 196 véhicules partout en France (17 615 696 pour les particuliers, le reste étant composés de véhicules professionnels, de collection, ou soumis à réglementation spécifique). Il en ressort que 4,3M de véhicules ont présenté des défaillances, soit 21,2% du total

Dans son communiqué, l'Automobile Club précise qu'"un contrôle technique, c'est 13 fonctions vérifiées, 149 points de contrôle pouvant conduire à 652 défauts dits « défaillances ». 488 défaillances entraînent une contre-visite et se répartissent en 359 défaillances majeures et 129 critiques avec des conséquences différentes.

Les véhicules défaillants ont entraîné la mort de 160 personnes

Pour les défaillances "mineures", vous pouvez circuler, mais le contrôleur attire votre attention sur un début d'usure par exemple. Les défaillances "majeures" vont entraîner une contre-visite dans les deux mois, mais le véhicule n'est pas immobilisé, au contraire de la défaillance "critique", où la réparation doit être effectuée dans la journée ou le véhicule immobilisé (0,86% des contrôles). 

Parmi les défaillances les plus courantes, on retrouve l'usure avancée des pneus, le dysfonctionnement du système anti-pollution ou encore le mauvais réglage des feux (ou ampoule grillée). 

Selon des chiffres de 2019, des véhicules présentant des défaillances majeures ont été impliqués dans 1669 accidents corporels, entraînant la mort de 160 personnes (et 2185 blessés) en France. L'Automobile Club regrette par ailleurs que le coût d'entretien d'une voiture est toujours plus élevé et demande un alignement sur l'inflation.