Quand Marcko soutient ses resto

15 février 2021 à 14h58 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Davy Brault, propriétaire du Seiz'on, est spécialisé dans le cordon bleu. / @Top Music

Face à la fermeture des restaurants en raison de la crise sanitaire, l’association des commerçants au "Coeur du Ried" et la Ville de Marckolsheim lancent une grande opération pour soutenir les 12 restaurateurs de la commune.

Malgré la fermeture de leurs établissements, de nombreux restaurateurs proposent toujours leurs menus, en vente à emporter ou en livraison. Pour s’y retrouver entre les jours d’ouverture, les horaires, etc., l’association au "Coeur du Ried" a réalisé un flyer regroupant toutes les informations pour les 12 restaurants de Marckolsheim (y compris le foodtruck !). 10 000 exemplaires de ce flyer ont été diffusés, avec le journal municipal de Marckolsheim, mais aussi chez les commerçants et dans les grandes entreprises du secteur.

Un coup de pouce énorme

En seulement quelques jours, les habitants de Marckolsheim et des environs ont joué le jeu pour soutenir leurs bonnes tables. Pour Davy Brault, propriétaire du Seiz’on, c’est un élan de solidarité non négligeable. Il faut dire que la situation de Davy est un peu particulière : il a ouvert son restaurant 10 jours seulement avant le 2e confinement. Désormais, ses fameux cordons bleus et ses pizzas se dégustent à la maison, du mardi au dimanche, midi et soir. Grâce au bouche-à-oreille, au bon esprit entre restaurateurs et à une aide reçue des collectivités ("Fonds de résistance Grand Est"), Davy peut rester ouvert et envisage l’avenir plus sereinement : "Le métier évolue. Je pense que, même lorsqu’on pourra rouvrir, la livraison restera dans les moeurs. Et puis avec les autres restaurateurs, on pense déjà à l’après-Covid et pourquoi pas faire des choses ensemble comme des afterwork."

Alors je suis installé maintenant depuis quatre mois sur Marckolsheim… Juste avant le covid j’ai repris ce restaurant ! 10 jours d’ouverture avant ce deuxième confinement. Ça a été très compliqué pour relancer le restaurant sur Marckolsheim et aux alentours. Alors l’activité a énormément rebondi, sur le week-end grâce à la livraison. J’ai de plus en plus de demandes, donc le bouche-à-oreille plus la publicité qu’on a fait avec l’association des commerçants… Tout ça a fait qu’on a bougé en positif. / Davy Brault, restaurant le Seiz’on à Marckolsheim

L’association des commerçants de Marckolsheim propose aussi une grande tombola des restaurateurs avec 12 menus à 120 euros à gagner.