Strasbourg : les transports en commun gratuits pour les moins de 18 ans

24 février 2021 à 8h15 par Rédaction

TOP MUSIC
L'Eurométropole de Strasbourg propose la gratuité des transports en commun pour les moins de 18 ans.

L’Eurométropole strasbourgeoise a proposé la gratuité des transports publics pour tous les jeunes de moins de 18 ans. Cette mesure prendra effet dès le mois de septembre 2021.

Pour y avoir accès, les moins de 18 ans devront obligatoirement résider dans l'une des 33 communes de l'Eurométropole de Strasbourg. Ce sont 80.000 jeunes qui sont concernés. Il suffira de remplir un formulaire en ligne et de fournir un justificatif de domicile pour obtenir la précieuse carte badgeo, potentiellement disponible à partir du mois de juin.

Cette initiative s’inscrit en faveur de l’écologie et donc de la diminution de la voiture en ville mais également afin de donner du pouvoir d’achat aux familles. 

Pia Imbs, la présidente de l’Eurométropole, donne les explications concernant la volonté d'introduire cette mesure. Il y aura des effets immédiats et à terme.

"C'est la première fois qu'une métropole en France propose cette gratuité pour les moins de 18 ans. L'idée ici, est de créer cette habitude : de prendre ces transports en commun, et plus tard aussi lorsqu'ils seront adultes. Cela permet aussi de soulager les parents qui, parfois, font un petit peu le rôle de chauffeur pour leurs jeunes et soulager aussi, parce que c'est indirectement, un gain de pouvoir d'achat."

Les moins de 18 ans qui sont munis d'un abonnement CTS représentent entre 55 et 58 millions d'euros par an. Tandis que le coût de cette mesure est estimé entre 6 et 8 millions d’euros par an. L’Eurométropole piochera dans ses fonds et cela n’affectera pas les autres titulaires des transports en communs.

Alain Jund le vice-président en charge des mobilités précise les chiffres clefs.

"Aujourd'hui ça concerne 30.000 jeunes et on espère bien que demain ça en concerne 50.000 ou 60.000. Parce qu'aujourd'hui, pour une famille avec deux parents touchant le SMIC et deux jeunes, le pouvoir d'achat gagné à travers cette mesure est quand même de près de 550 euros. C'est aussi une avancée en termes d'équité territoriale parce que ça permet aux jeunes de se déplacer et ça concerne les 33 communes de l'Eurométropole."