Coup de froid sur l'asperge

7 avril 2021 à 14h05 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Avec le froid, les asperges ont du mal à pointer le bout de leur nez. / @Top Music - SR

Alors que la saison a démarré début avril, le coup de froid des derniers jours en Alsace ralentit sévèrement la production. 

Rendez-vous a été pris dès 8h, avec Emmanuel Dollinger, exploitant à Hoerdt, la capitale de l'asperge blanche d'Alsace. Le coup de froid lui pose un sérieux problème, appli et thermomètre à l'appui : "L'asperge a besoin d'un sol à au moins 13 degrés pour pousser." Le champs est divisé en deux parties. D'un côté, les tas recouverts du simple bâchage habituel. Le sol affiche 6,8° en profondeur, et rien ne sort. Cette année, "Manu" a opté pour des cerclages métalliques pour un double bâchage. Malgré les températures négatives, le sol reste à 14,4°. "Mais on était à 24 degrés la semaine dernière... Il faut que ça arrête de baisser. On a déjà du mal à suivre la demande. Beaucoup de gens en veulent, mais on n'arrive pas à suivre.

Les premières asperges, vendues 13€ le kilo ont déjà fait le bonheur des gastronomes. Pour l'heure, ça se complique et les prix ne vont pas baisser tout de suite. La crainte, pour l'agriculteur, c'est de voir le marché se saturer dès le redoux. "Si la saison passe et que les gens se lassent, on va avoir une grande quantité à écouler." Les prix devraient alors s'effondrer, ce qui n'est jamais une bonne nouvelle pour un producteur.