Région Grand Est : un nouveau coup de pouce pour une conversion au superéthanol

20 avril 2021 à 18h10 par Rédaction

TOP MUSIC
Une subvention régionale de 900 Â� pour les 1000 premières conversions au superéthanol. /@ TopMusic

Dès le 1er juin, une subvention régionale de 900 € sera allouée pour les 1000 premières conversions au superéthanol. Cette aide sera adoptée par la Région Grand Est en séance plénière ce jeudi.

Le carburant "E85", surnommé superéthanol, est un mélange de biocarburant, d'éthanol et d'essence SP95. Il est majoritairement renouvelable et permet une limitation de la consommation en énergie fossile, ainsi qu'une réduction des gaz à effet de serre. Le carburant est utilisable dans tous les véhicules polycarburants (SP98, E10, SP95). En France depuis début avril, il est autorisé d'implanter un boîtier de conversion E85 sur les véhicules de 15 CV et plus et ceux équipés d'un filtre à particules. Environ 10 millions de véhicules pourraient en bénéficier.

Une demande importante

Selon le rapport du Président du Grand Est, Jean Rottner :

"Le dispositif de soutien des particuliers installant un boîtier permettant de convertir leur véhicule essence au bioéthanol a été un grand succès. Les opérations lancées en 2019, 2020 et 2021 ont permis de soutenir plus de 2700 installations de boîtiers. Or, la demande reste importante, cette conversion permettant un gain significatif de pouvoir d’achat pour les particuliers contraints d’utiliser leur véhicule au quotidien, notamment en zones rurales, avec une économie de 35% à 45% sur le budget carburant."

Le Grand Est, gros producteur

"Par ailleurs, les biocarburants représentent un atout à la fois pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70 %, constituer un débouché pour les agriculteurs et réduire notre dépendance aux énergies fossiles. En effet, avec plus de 4,5 millions d’hectolitres, la région Grand Est produit près de la moitié du bioéthanol français, à base de blé et de betteraves, au sein de 3 unités industrielles, deux en Champagne Ardenne et une en Alsace. Ces unités emploient plus de 200 salariés directs et induisent environ 600 emplois en milieu rural."

Comment bénéficier de cette nouvelle subvention ?

"D’un point de vue pratique, les demandes de subvention pourront toujours être déposées par les garages sur une plateforme internet dédiée afin d’éviter que les particuliers avancent le montant de l’aide régionale. De même, un numéro d’assistance sera remis en service pour informer le public et les garagistes."