HPV : une vaccination pour nos ados, filles et garçons

12 mai 2021 à 8h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Une campagne de sensibilisation à la vaccination contre les HPV ou Papillomavirus est lancée durant

Vous êtes parent d’ado ? La question du Papillomavirus vous concerne. L’Alsace est très mauvaise élève dans la vaccination contre les virus HPV.

En France en 2019, seules 28 % des jeunes filles de 16 ans ont reçu toutes les doses de vaccination contre les HPV ou Papillomavirus (30% dans le Grand Est / 25% dans le Bas-Rhin / 21% dans le Haut-Rhin / 23% à Strasbourg / 16% à Mulhouse).

Les HPV ou Papillomavirus humains, sont très répandus, il en existe près de 200 types. 80% des femmes et des hommes sont exposés а ces virus au cours de leur vie. Le docteur Bruno Audhuy, Président de la Ligue contre le cancer du Haut-Rhin, rappelle que "Des virus peuvent aussi être à l’origine des cancers".

Le virus HPV se transmet le plus souvent lors de rapports sexuels. Le préservatif ne permet pas de s’en protéger complètement. Les virus HPV disparaissent généralement en quelques mois… Mais parfois ils peuvent évoluer en maladie (cancers, verrues anogénitales, etc.). Chaque année, en France, 6 300 nouveaux cas de cancers sont causés par les papillomavirus humains. Si les femmes sont les plus concernées par les cancers liés aux HPV, un quart de ces cancers touche les hommes (anus, pénis, voies aérodigestives supérieures ou ORL).

Les garçons tout aussi concernés que les filles

Alors la solution reste la vaccination pour nos filles et nos garçons :

• De 11 ans à 14 ans : deux doses d’injections sont nécessaires
• Entre 15 ans et 19 ans, un rattrapage est possible : trois doses d’injections sont nécessaires.

Le vaccin est 100% remboursé : si vous n’avez pas de complémentaire santé, les Comités de la Ligue contre le cancer (Haut- Rhin et du Bas-Rhin) remboursent le reste à charge, en partenariat avec les pharmaciens. Depuis janvier 2021, le remboursement du vaccin HPV est étendu aux garçons. La vaccination des garçons est tout aussi importante, pour les protéger et pour freiner la transmission du virus.


Pour en savoir plus, demandez à votre pédiatre ou votre médecin traitant. Une campagne de sensibilisation à la vaccination contre les HPV ou Papillomavirus est lancée durant tout le mois de mai.


https://www.liguecancer-cd68.fr/vaccination-hpv-2021