Céline à vélo : en forêt de Haguenau

2 juin 2021 à 8h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Le Monument du Gros Chêne, lieu emblématique de la forêt de Haguenau. / @Top Music

Toute cette semaine, Céline nous fait vivre l’Alsace à vélo. Les circuits sont infinis ! Aujourd’hui plongeons dans la forêt de Haguenau avec un petit crochet chez un potier de Soufflenheim…à vélo bien sûr !

Ma balade du jour m’emmène en forêt de Haguenau, labellisée Forêt d’exception, et à Soufflenheim, cité des potiers. C’est parti pour 40 km de vélo !

    

Au départ de la gare de Haguenau, je sors rapidement de la ville grâce aux pistes cyclables direction "Le Gros Chêne". A l’entrée de la forêt - devant le "1er arbre remarquable" - j’ai rendez-vous avec Aurélia Rodrigues, chargée de mission forêt à la Ville de Haguenau. Aurélia m’en dit plus sur cette Forêt d’Exception (label obtenu en janvier 2020).

La forêt indivise de Haguenau est une forêt qui fait plus de 13 400 hectares, qui est une forêt de plaine, facilement accessible et qui a la particularité d’avoir deux essences majoritaires : le chêne et le pin sylvestre de Haguenau. C’est une forêt qui a de nombreux patrimoines : économiques mais pas seulement, environnementaux aussi. Elle est classée au titre de Natura 2000 sur la quasi-totalité de sa surface pour la richesse en habit et en espèces qui sont présentes en forêt. C’est aussi une forêt qui présente de nombreux patrimoines historiques et archéologiques, avec notamment des vestiges qui remontent à plus de 1 800 ans avant JC. Et on peut retrouver les matériaux issus des fouilles exposés au Musée historique de la ville.

Alors le Gros Chêne, c’est effectivement véritablement le point d’accueil du public qui est le plus emblématique de la forêt. C’est le point de départ de nombreux sentiers, de balades, de découvertes : de sentiers de grande randonnée mais aussi de petites promenades. C’est aussi un site sur lequel on va retrouver une auberge, une aire de jeux avec des tables de pique-nique pour accueillir tout-à-chacun.

 

En quittant Aurélia, je rentre véritablement dans la forêt de Haguenau. De belles pistes cyclables me font passer par le Monument du Gros Chêne, le Gros Chêne lui-même et quelques vestiges de la guerre (nous ne sommes pas loin de la Ligne Maginot). Juste avant Soufflenheim, l’itinéraire me fait prendre la route pendant 4km : heureusement l’axe n’est pas très fréquenté et c’est donc en toute sécurité que j’arrive dans la cité des potiers (avec encore dix poteries en activité). Ce sont le bois (pour chauffer les fours) et la très bonne qualité réfractaire de l’argile de la forêt de Haguenau qui ont permis le développement de la poterie artisanale à Soufflenheim et à Betschdorf (rappelez-vous l’une de mes précédentes balades à vélo en cliquant ici).

La forêt, indispensable pour les potiers

Je vais visiter la plus ancienne et la plus grande poterie de Soufflenheim : la poterie Beck. Sa vingtaine de salariés réalise tous les ans de nouvelles formes et de nouveaux décors. Ici tout est fait à la main, comme nous l’explique Thibault Elchinger, de la poterie Beck.

La poterie Beck existe depuis 1750 à Soufflenheim. Elle est aujourd’hui dirigée par les trois soeurs Beck : Caroline, Hélène et Marie. Bien sûr les parents sont toujours là, comme c’est une entreprise familiale. Tous les décors sont faits 100% à la main. Au-delà des décors, plein d’étapes de la fabrication sont manuelles en fait. Pour la mise-en-forme, on a plusieurs techniques de fabrication : la mise-en-forme à la main, calibrée à l’aide de machines ou bien pressée. Derrière ça, il y a toujours un travail dit d’ébavurage, le nettoyage des pièces, d’engobage qui se fait à la main, d’émaillage et de décoration. Bien sûr la décoration est un vrai travail d’artiste. On va créer une multitude de décors, donc il faut s’inspirer des tendances. On accueille aussi d’autres artistes qui viennent avec leurs projets que l’on essaye de développer. Notamment on travaille avec David Grandmaire et la fameuse collection Jeannele & Seppala. Mais aussi avec Carole Falco, une jeune illustratrice locale, avec qui on est entrain de développer un décor dit Choupinette.

    

Après cette belle visite d’atelier, il faut penser à reprendre le vélo pour revenir à la gare de Haguenau. Le chemin retour est identique à l’aller. Je profite des longues lignes droites en forêt de Haguenau pour respirer le grand air, écouter le chant des oiseaux et l’espace d’un instant me sentir seule dans cette immense forêt.

 


Infos en plus :

Pour découvrir d’autres poteries et les autres activités autour de la céramique à Soufflenheim, un livret "Circuit découverte : Le Tour des Potiers" est disponible à l’office de tourisme du Pays Rhénan.

Toutes les infos sur les sorties et les balades proposées en forêt de Haguenau sont sur Sortir à Haguenau ou le site de l'office de tourisme de Haguenau.

Pour louer un vélo, rendez-vous l’agence Ritmo, en gare de Haguenau.

Des marchés des potiers en Alsace auront lieu les 4 et 5 septembre à Colmar et les 11 et 12 septembre à Strasbourg.