Kintzheim : des habitants en lien direct avec les gendarmes

27 mai 2021 à 12h30 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Désormais des habitants référents de Kintzheim renseignent les gendarmes. / @Top Music

Kintzheim est un village tranquille de 1 600 habitants, sur la Route des vins d'Alsace, au pied du Haut-Koenigsbourg, de la Volerie des aigles et de la Montagne des singes. Pour parfaire son dispositif de sécurité, la commune vient de signer avec la gendarmerie le protocole "Participation citoyenne".

Un peu comme le dispositif payant et privé "Voisin vigilant", le ministère de l’Intérieur propose aux communes de la dispositif "Participation citoyenne". Des habitants référents (trois volontaires actuellement à Kintzheim) sont en contact direct avec la gendarmerie pour faire remonter toute sorte d’information : voiture suspecte, individu "louche", problème de circulation, etc. A Kintzheim, la commune a donc signé un partenariat avec la communauté de brigade de gendarmerie de Sélestat-Villé, en lien aussi avec la police municipale et les brigades vertes. Kintzheim devient ainsi la première commune du Sud-Bas-Rhin à s'être lancée dans ce dispositif (dispositif plus connu dans le Haut-Rhin). Il faut dire que Kintzheim est directement impacté par un afflux de touristes tout au long de l’année, la commune de 1 600 habitants étant située au pied de trois sites touristiques majeurs d’Alsace (château du Haut-Koenigsbourg, Volerie des aigles et Montagne des singes). Les référents du village seront donc les yeux des habitants, notamment en matière de sécurité routière. Les citoyens référents participent aussi à des réunions avec les gendarmes pour apporter des réponses toujours plus efficaces aux forces de l’ordre. Si d’autres habitants de Kintzheim sont intéressés par ce dispositif, vous pouvez contacter la mairie.

Le protocole "Participation citoyenne" a été signé en maire de Kintzheim, en présence de notamment de Christian Schleifer, maire de Kintzheim, et Annick Pâquet, sous-préfète de Sélestat-Erstein. / @Top Music