Inauguration de la première borne de recharge Freshmile à Strasbourg

4 juin 2021 à 13h27 par Rédaction

TOP MUSIC
Pia Imbs inaugure la borne Freshmile à Strasbourg. /@ Top Music - LD

La première borne de recharge de véhicules électriques a été inaugurée Rue de Courbertin à Strasbourg. L'entreprise Freshmile, opérateur de la borne, s'associe au groupe Engie et à l'Eurométropole de Strasbourg pour installer 90 nouvelles bornes d'ici 2022.

Le projet a été initié en avril 2020 lors de l'attribution du marché à Freshmile. À terme, d'ici l'été 2022, ce sont près de 90 bornes, soit 180 points de recharge, qui seront installés dans les 33 communes de l'Eurométropole de Strasbourg.

Cécile Prévieu, directrice générale adjointe du groupe ENGIE et Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole, pour l'inauguration de la borne. /@ Top Music - LD

Selon Marc Hoffsess, adjoint au maire chargé de la transformation écologique du territoire, "il n'y a pas que les Strasbourgeois qui se déplacent à Strasbourg, il est important de participer à une dynamique eurométropolitaine. Le déploiement des bornes de recharge doit aussi concerner d'autres quartiers strasbourgeois et toutes les communes de l'Eurométropole. L'électromobilité est une réponse immédiate à l'instauration de la ZFE".

Cécile Prévieu, Directrice Générale Adjointe du groupe ENGIE, s'exprime : "Nous nous engageons à déployer ce réseau au deuxième semestre 2022, sur un rythme de 7 à 8 bornes par mois, en partenariat avec Freshmile, une entreprise locale."

Selon Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole, pour "réduire la pollution de l'air et améliorer la qualité de l'air, il faut s'intéresser à l'électromobilité. (...) Le besoin de bornes de recharge s'impose. (...) Au moins une borne par commune et plus si les maires le souhaitent, ils peuvent s'en procurer davantage. Je sais que 54% de propositions d'emplacement sur les 90 ont déjà été validées par les maires. La mise en service de neuf bornes est programmée dans les prochaines semaines."

Freshmile, une entreprise alsacienne

Basée à Entzheim depuis 2010, Freshmile s'est considérablement développée et compte maintenant près de 25 employés. Arnaud Mora, fondateur de Freshmile, note une grosse évolution depuis une dizaine d'années : "Lorsque j'ai créé Freshmile en 2010, il faut se remettre dans le contexte, il n'y avait pas de bornes de recharge et pas de véhicules électriques en France. (...) Aujourd'hui, Freshmile est ouverte à un métier nouveau, celui d'opérateur de recharge pour véhicules électriques. (...) Pour Freshmile et l'Eurométropole, c'est l'aboutissement de dix ans d'effort. A l'issue des premières expérimentations, l'Eurométropole nous a demandé de continuer à faire vivre les bornes. (...) On a mis beaucoup de temps à trouver la bonne formule."

Arnaud Mora, fondateur de Freshmile, au pupitre. De gauche à droite : Cécile Prévieu, directrice générale adjointe Engie ; Danielle Dambach, maire de Schiltigheim ; Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole, lors de l'inauguration de la première borne de recharge à Strasbourg. /@ Freshmile

Comment ça marche ?

"La borne est connectée à nos serveurs basés à Entzheim, notre siège. On a un centre d'exploitation technique qui va assurer la télémaintenance et un centre de relations clients qui va s'assurer que tous les conducteurs de véhicules électriques puissent se recharger sans problème", explique Arnaud Mora.

"La tarification va dépendre du nombre de kilowatt-heures que vous mettez dans votre batterie - c'est comme le nombre de litres à la pompe - et du temps que vous y passez. Contrairement à une pompe à essence où ça dure trois minutes, là vous immobilisez une place de parking et une infrastructure. Vous avez des euros par kilowatt-heure et des euros par minute. Pour 100 km, ça fera 5-6 euros. (...) Sur un véhicule thermique, c'est 10 à 11 euros pour 100 km. (...) Sur un branchement à la maison, vous êtes à 3€ les 100 km. On est que deux fois plus cher que la maison, c'est important à savoir.

Plus de précisions avec Arnaud Mora, fondateur de Freshmile, au micro de Léo Doré :

Freshmile, leader sur le marché

"On est le n°1 français sur le marché des services de recharge pour véhicules électriques, on gère plus de 10 000 points de charge, 20% des bornes de recharge publiques en France sont gérées par Freshmile. Chaque jour, des centaines d'utilisateurs s'inscrivent pour des services de mobilité. (...) Cette année au siège d'Entzheim, nous crééons 30 emplois. Il y en aura 50 d'ici 2022."