L'agglomération de Strasbourg reveillée par un séisme

26 juin 2021 à 7h24 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
@Pixabay

Selon le Renass, Réseau national de surveillance sismique, une secousse de magnitude 3,9 sur l'échelle de Richter a été ressentie ce samedi matin à 5h sur l'agglomération de Strasbourg et dans le nord du Bas-Rhin. L'épicentre est à la Wantzenau.

A 13h. La Présidente de l'Eurométropole Pia Imbs réagit dans un communiqué.

"Ce matin à 5h l'agglomération de Strasbourg a subi un nouvel épisode sismique de magnitude 3,9. S’agissant de la plus forte intensité depuis le début de la série de séismes induits liés au chantier de géothermie, je mesure l’émotion qu’il a pu provoquer. Je tiens à adresser tout mon soutien aux élus et aux habitants concernés.

Je prends acte de ce nouvel épisode qui ne manquera pas d’alimenter les analyses menées par la Mission d’Information et d’Evaluation installée par l’Eurométropole en décembre dernier.

Cette MIE présentera prochainement ses travaux suite à l’analyse des causes des séismes liés à la géothermie. Ses conclusions nous  permettront d’objectiver les conséquences économiques, écologiques et patrimoniales, ainsi que les impacts en matière de préjudices moraux liés au site de géothermie de Vendenheim."

 

A 11h. La secousse est un événement induit, lié à l'activité de géothermie. 

La centrale de géothermie Géoven à Vendenheim s'est expliquée dans un communiqué.

"Les événements sont liés au retour à l’équilibre du réservoir qui s’accompagne de sismicité."
 
"La circulation d’eau dans le doublet a été arrêtée le 2 janvier 2021 et le réservoir est revenu dans la zone de pression naturelle (dite artésienne) le 26/04/2021. La valeur finale de pression lue en tête, dépend de la densité de l’eau dans le puits qui est elle-même liée à la température moyenne."


Il s'agit d'un événement induit, lié à l'activité de géothermie. 

Les pompiers du Bas-Rhin ont reçu de nombreux appels après 5h ce matin, provenant de l’ensemble du département principalement pour des demandes de renseignements mais sans générer d’interventions pour le moment.

 

Il y a eu de nombreuses réactions sur Twitter.