Jean Rottner réagit à la guerre du champagne déclenchée par Poutine

6 juillet 2021 à 19h27 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
/@ Illustration Pixabay

Le président russe Vladimir Poutine interdit aux viticulteurs champenois d'afficher l'appellation "Champagne" sur les bouteilles vendues en Russie. Les producteurs doivent modifier leurs étiquettes en y apposant la mention "vin pétillant". Le président de Région Grand Est, Jean Rottner dénonce cette "attaque incompréhensible contre notre patrimoine".

Le président de Région Grand Est, Jean Rottner s'exprime dans un communiqué :

"La décision prise par le Président Vladimir Poutine de réserver l’appellation Champagne aux producteurs russes est une attaque incompréhensible contre notre patrimoine. Je déplore cette prise de position officielle de la Russie et rappelle mon soutien indéfectible à nos viticulteurs et à l’inter profession réunis au sein du Comité Champagne.

C’est pourquoi, il est essentiel de s’opposer à cette règlementation qui porterait lourdement atteinte à la filière et aux années de fructueuse collaboration entre la France et la Russie dans ce domaine. Aux côtés des Champenois, j’en appelle à une réaction diplomatique pour défendre cette fierté nationale."

Synonyme de prestige et de raffinement, ce vin d’excellence est à lui seul un véritable ambassadeur du savoir-faire ancestral de la France en matière de produits d’exception. C’est aussi l’illustration parfaite des atouts qui caractérisent notre région. Avec ses 20 000 exploitations, le Grand Est est la 1ère région œnotouristique de France. Cette filière mérite toute notre considération."

Un tweet en russe a même été adressé à Vladimir Poutine :