Le pass sanitaire s'impose : "c'est un mal pour un bien parce qu'à un moment il faut enrayer l'épidémie"

21 juillet 2021 à 17h30 par Rédaction

TOP MUSIC
Le pass sanitaire entre en vigueur à partir du mercredi 21 juillet. /@ Top Music - LD

À Strasbourg, plusieurs lieux accueillant du public imposent d'ores et déjà le pass sanitaire. C'est le cas, par exemple, au cinéma Vox, rue des Francs Bourgeois, où tous les clients doivent pouvoir présenter un QR code valide pour accéder aux salles.

Anita Hollander, directrice de l'établissement, souligne un déploiement difficile : "Ça a été plutôt bien accueilli par les clients, je pense qu’ils sont conscients de ce qu’il se passe. Au niveau du déploiement et de la préparation, le délai était beaucoup trop court. Il faut savoir qu’il y a du travail en amont : un affichage, une communication auprès des salariés et des clients, il faut aussi acheter du matériel… C’est du travail. Sept jours, c’était trop juste."

"Là, pour l’instant, il n’y a pas trop de monde parce qu’il est onze heures mais je ne peux même pas imaginer comment ça va se passer sur les coups de 20h. Le fait d’être obligé de scanner un QR code fait perdre du temps. Il faut rajouter à ça l’achat du ticket, sa validation… Il faudrait presque un poste en plus mais ce n’est pas possible financièrement."

Malgré tout, Anita positive : "J’aurais tendance à dire que ce pass sanitaire c’est un mal pour un bien parce qu’à un moment il faut enrayer cette épidémie."

Il faut pouvoir présenter une preuve d'un schéma vaccinal complet, un test PCR négatif de moins de 48h ou une preuve de guérison. /@ Top Music - LD

La fin du masque dans les lieux soumis au pass sanitaire

Autre mesure : le masque n’est plus obligatoire dans les lieux concernés par le pass sanitaire. Au cinéma Vox, "le masque reste obligatoire dans les lieux de passage comme le hall ou les couloirs. Dès que les gens sont installés en salle, ils pourront l’enlever."

Écoutez Anita Hollander, directrice du cinéma Vox, au micro de Léo Doré :

Clarification autour des contrôles

Le Premier Ministre Jean Castex a précisé les modalités des contrôles : "Ce qui a été décidé, c’est qu’on va faire peser sur les restaurateurs, les cafetiers ou autres commerçants, la vérification que la personne a bien son pass sanitaire. Mais ce qui a trait à l’identité de la personne, ce ne sera pas de leur responsabilité."

Retrouvez un résumé de l'allocution télévisée de Jean Castex au JT de 13h de TF1 dans notre article sur topmusic.fr