Secteur de Reichstett : la terre va encore trembler

27 juillet 2021 à 12h18 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
L'écoparc Rhénan de Reichstett accueille le projet de géothermie de Fonroche / @DR KA-RA

Un comité d'experts a présenté ses conclusions à la préfète du Bas-Rhin : pour eux, c'est clair, la terre va encore trembler dans le secteur de Reichstett, malgré l'arrêt des opérations de géothermie.

A plusieurs kilomètres à la ronde, les secousses ont été ressenties avec plus ou moins de force. Malgré l'arrêt des forages et de l'injection d'eau à haute pression le 2 janvier dernier, le sol a continué de bouger, jusqu'à celui du 26 juin, estimé entre 3,7 et 3,9 sur l'échelle de Richter, et le plus puissant jamais enregistré dans ce secteur. Un séisme qui embête d'ailleurs les experts, puisque cette force inédite reste encore aujourd'hui "mal comprise" selon le rapport publié. "Sa magnitude élevée indique que le système au voisinage du puits GT2 est encore instable", poursuivent les spécialistes. "D'autres séismes peuvent se produire dans les semaines ou les mois à venir."

La plus grande probabilité de fracture sismique serait en outre sur un axe sud-est / nord-ouest. Une ligne qui passe donc par la Wantzenau, d'où les témoignages sont régulièrement relayés, et dans une moins mesure par Vendenheim. C'est là, entre ces deux communes, que le ressenti est a priori le plus important.

Trois autres projets de géothermie (Illkirch, Eckbolsheim, Hurtigheim) sont actuellement à l'arrêt. La Préfecture du Bas-Rhin a demandé le 15 avril dernier des études complémentaires.