"Le massif vosgien n'est pas un parc d'attractions" : le cri d'alarme d'Alsace Nature !

6 septembre 2021 à 8h54 par Rédaction

TOP MUSIC
Réputé pour sa quiétude, le massif vosgien accueille de plus en plus de touristes depuis le déconfin

L'association alsacienne de protection de la nature a voté une motion pour dénoncer le "surtourisme" dans le massif des Vosges. Afflux de touristes, loisirs inappropriés, espèces animales menacées... la présence humaine n'est pas sans conséquences !

"Le modèle touristique actuel dans les Vosges est agressif pour le milieu naturel" ! L'association Alsace Nature ne passe par quatre chemin pour dénoncer la sufréquentation du massif vosgien. Et d'estimer que le confinement a contribué à ce "surtourisme". Une fois les restrictions levées, les touristes ont eu besoin de nature et se sont rués dans le massif des Vosges.

Le Lac Blanc fait partie des spots vosgiens les plus prisés. ( Instagram / @lulu_marguerite )

La faune et la flore en danger

L'association Alsace Naturelle estime potentiellement à 5 millions le nombre d'usagers susceptibles de fréquenter le massif vosgien. Cette forte présence humaine n'est pas sans conséquences sur la biodiversité. Selon Alsace Nature, "la faune et la flore des Vosges connaissent une dégradation sans précédent de leur environnement naturel".

La route des Crêtes cristallise les tensions

Très fréquentée par les motards, la route des Crêtes est dans le collimateur d'Alsace Nature. L'association appelle les pouvoirs publics à agir pour "limiter la vitesse sur cette route départementale". Et il y a urgence car la route des Crêtes serait devenue un axe de délestage pour les poids lourds voulant éviter les bouchons. L'association va même plus loin en demandant "la fermeture de certains tronçons de cet axe" .

La route des Crêtes est très fréquentée par les automobilistes et motards ( Instagram / @911porsche_lover )

Bientôt un centre de loisirs pour le VTT ?

Autre motif de colère pour Alsace Nature : le projet de "Trail Center" porté par la communauté de communes Mossig et Vignoble. Plusieurs dizaines d'hectares de prairies entre Saverne et Molsheim pourraient accueillir un centre de loisirs dédié à la pratique du vélo tout-terrain. Les porteurs du projet tablent sur une clientèle de 1 000 personnes par jour (source : Dernières Nouvelles d'Alsace). Alsace Nature organise une manifestation pour s'opposer à ce projet le 19 septembre à 14h30 sur le site du Langacker.