Opération de contrôle des cyclistes à Strasbourg

17 septembre 2021 à 16h06 - Modifié : 13 janvier 2022 à 17h56 par Rédaction BOCIR

TOP MUSIC
Un officier de police contrôlant un cycliste à Strasbourg. /@Top Music

Ce vendredi matin,  des policiers en charge de la sécurité routière ont contrôlé les cyclistes dans le secteur du port du Rhin à Strasbourg. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la journée allemande de la sécurité : Sicherheitstag.

Le but de l’opération est avant tout de faire de la prévention. Les policiers interpellent des cyclistes pour contrôler leurs équipements.

Pour être en règle, un vélo doit avoir un bon système de freinage avant et arrière, un avertisseur sonore, des pneus en bon état, un éclairage avant et arrière ainsi que des catadioptres sur les roues et les pédales. Le port du casque reste obligatoire jusqu’à 12 ans.

Pour chaque équipement manquant, le cycliste encourt 11 euros d’amende.

Les policiers veulent sensibiliser les cyclistes aux règles de bonne conduite sur la route. Sur place, le commandant de police Cédric Rabet, chef des unités de sécurité routière de la Police du Bas-Rhin, explique que certaines infractions sont très fréquentes : "Il y a beaucoup de cyclistes qui roulent en portant des écouteurs, cette conduite est passible d’une amende de quatrième classe : 135 euros minorée 90 euros."

Les équipements nécessaire pour rouler en sécurité/@Top Music

Les accidents sont fréquents à Strasbourg

"A Strasbourg, un quart des cyclistes a déjà eu un accident", précise Cédric Rabet. Un risque important dont les policiers sont conscients en particulier avec l’arrivée de l’heure d'hiver et la baisse de la luminosité. Cédric Rabet prévient : "Il y a beaucoup de cyclistes qui se déplacent la nuit, il est impératif d’avoir un bon système d’éclairage pour limiter les accidents. Nous ferons autant de contrôles que possible."

Ce matin, l’opération de contrôle a été bien accueillie par les usagers. "C’est important de sensibiliser certains cyclistes, parce que les pistes cyclables c’est devenu n’importe quoi ! Les vélos se croient tout permis.", témoigne un cycliste âgé d'une cinquantaine d'années.

Le dispositif de contrôle ce matin près de la frontière/@Top Music

 

 

 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7