Crise sanitaire et économique : ça va mieux dans le Haut-Rhin

Publié le 23/09/2021 à 13:10 - Mise à jour le 23/09/2021 à 15:07

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Crise sanitaire et économique : ça va mieux dans le Haut-Rhin Le Préfecture de Colmar travaille pour la sortie de crise sanitaire et économique. / @Top Music

Le préfet du Haut-Rhin, Louis Laugier, a fait un point d’étape ce jeudi matin sur la crise sanitaire et économique. Et les signaux sont plutôt au vert.

"On sent que ça redémarre", explique le préfet du Haut-Rhin. Du côté de la crise sanitaire, les taux sont en baisse dans le Haut-Rhin : 64 personnes sont hospitalisées à ce jour à cause de la Covid-19. 69% des haut-rhinois ont reçu au moins une dose de vaccin. Il y a toujours 11 centres de vaccination fixes dans le Haut-Rhin et un bus qui circule dans les communes reculées. Enfin, le taux d’incidence est de 98,4 et le taux de positivité de 1,50%.

Nous avons des difficultés, nous les avons vécues, nous les vivons encore : mais je constate simplement que les taux d’incidence et de positivité diminuent dans le Haut-Rhin. Nous sommes encore au-dessus de la moyenne nationale, au-dessus de la moyenne du Grand Est, mais nous diminuons. Et je constate surtout que la pression sur le milieu hospitalier était beaucoup moins forte que les vagues précédentes. / Louis Laugier, préfet du Haut-Rhin

Les choses avancent

Du côté de l’économie, deux milliards d’euros ont été injectés ou non-prélevés dans les entreprises haut-rhinoises depuis le début de la crise. Par exemple, 135 000 salariés du Haut-Rhin ont bénéficié de l’activité partielle, soit au total 329 millions d’euros. "L’état d’esprit, c’est que les choses avancent", confie encore le préfet.

Les mesures qui ont été mises en place par le gouvernement ont évité d’avoir une disparition massive d’entreprises. Avant l’été, nous avions finalement moins d’entreprises qui faisaient faillite qu'avant la crise.

Louis Laugier travaille actuellement aussi sur d’autres dossiers comme l’après-Fessenheim, les violences intrafamiliales, les règles de chasse entre l’ONF et les chasseurs, la sécurité sur le Massif des Vosges, l’organisation des marchés de Noël ou encore les pneus neige obligatoires sur une partie du département.


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.