Mémoire du monde de l'UNESCO en congrès à Sélestat

20 octobre 2021 à 10h26 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
La bibliothèque personnelle de l'humaniste Beatus Rhenanus, au sein de la Bibliothèque humaniste, a

La culture ou encore l’éducation sont des piliers de l’UNESCO. Pour y répondre, il existe différents programmes, dont Mémoire du monde qui - depuis 1992 - protège le patrimoine dit "documentaire". Pour en parler, le comité français de Mémoire du monde s’est réuni cette semaine en Alsace, à Sélestat.

Vous connaissez l’UNESCO, dont l’objectif premier est la paix. Vous connaissez sans doute aussi le programme du Patrimoine mondial de l’UNESCO, pour protéger des sites classés. Mais connaissez-vous le programme Mémoire du monde ? 14 "documents" français en bénéficient, dont une partie de la Bibliothèque humaniste de Sélestat. C’est justement à Sélestat que des Journées Mémoire du monde ont été organisées lundi et mardi avec des membres de la Commission nationale française de l’UNESCO et des membres des commissions allemande et suisse, exceptionnellement invitées.

Pour protéger un patrimoine en péril

427 documents à travers le monde sont inscrits au programme Mémoire du monde de l’UNESCO. Il s’agit de livres, mais aussi d’archives papier, de films, de tapisseries ou encore de globes ! Autant de documents et d’objets qui présentent une singularité, une rareté. Cela va de l’exemplaire unique à une collection, comme à Sélestat où la bibliothèque personnelle de l’humaniste Beatus Rhenanus, au sein de la Bibliothèque humaniste, a été inscrite au registre du programme Mémoire du monde en 2011. Si cette inscription ne donne droit à aucune aide financière de la part de l’UNESCO, elle apporte une visibilité, une notoriété au "document". A Sélestat, cette inscription a permis à la Ville d’entreprendre la restructuration de la Bibliothèque humaniste. Désormais tous les six ans, des experts de l’UNESCO vérifient les critères d’obtention de cette inscription au programme Mémoire du monde. Un document peut être délisté, mais cela n’est encore jamais arrivé en France.


Voici la liste du registre Mémoire du monde pour la France : http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/memory-of-the-world/register/access-by-region-and-country/fr/