Le scarabée japonais va-t-il arriver en Alsace ?

26 octobre 2021 à 11h42 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC
/@Anses-LSV

Un scarabée japonais a été détecté dans un piège posé à Bâle en juillet dernier à l'occasion de la surveillance des organismes nuisibles à Bâle en juillet 2021. La préfecture de la région Grand Est appelle à faire preuve de vigilance au printemps prochain.

Selon le communiqué de la préfecture du Grand Est, "le scarabée japonais est un insecte classé parmi les organismes de quarantaine prioritaires par la réglementation européenne sur la santé des végétaux car sa présence peut représenter une menace économique, environnementale et sociale importante pour le territoire de l’Union européenne. Il n’a cependant pas d’impact sur la santé humaine."

Ce scarabée n’a pas encore été détecté en France mais est présent en Italie et au sud de la Suisse, dans la région du Tessin.

Le scarabée japonais est qualifié d’auto-stoppeur car il se déplace sur de grandes distances grâce aux transports (camions, trains, ...). Les larves peuvent, quant à elles, être transportées par la terre entourant les racines des végétaux destinés à être remis en culture.

Cet insecte est très polyphage, c’est-à-dire qu’il se nourrit de très nombreuses plantes : maïs, soja, vigne, rosiers, fraisiers, arbres feuillus, etc. Les larves peuvent faire beaucoup de dégâts sur les surfaces herbagères (prairies de graminées, gazons, golf, ...).

Comment le reconnaître ?

Le scarabée japonais ou Popillia japonica peut être confondu avec d’autres coléoptères présents en France, notamment avec le hanneton des jardins ou hanneton horticole. Toutefois, il est facilement reconnaissable par la présence de touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen 

Vigilance au printemps

Chacun est invité à faire preuve de vigilance le printemps prochain vis-à-vis de ce scarabée et à signaler au SRAL toute suspicion (si possible avec des photos) afin que des mesures de lutte puissent être mises en place dans les meilleurs délais.

Contact par mail : sral.draaf-grand-est@agriculture.gouv.fr; mettre en sujet “Signalement Popillia”
Contact par téléphone : 03.69.32.51.68