Journée internationale des droits des femmes : un défi même en Alsace

8 mars 2018 à 11h52 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Brigitte Klinkert (l'une des 11 présidentes des 98 conseils départementaux français) entourée de fem

Faire "un métier d'homme" ou pratiquer un sport "plutôt masculin" : même en Alsace les femmes doivent encore se battre dans certains domaines. Nous sommes allés à la rencontre de deux d'entres elles : Catherine Grimme, chef de gare, et Carole Bretteville, qui est entre autre joueuse au Racing Club de Strasbourg.

Qu'est-ce qu'un "métier d'homme" ? Pour Catherine Grimme, chef de gare, ça ne veut pas dire grand chose car avec de la volonté il est toujours possible d'y arriver. Fille de cheminot, elle est "rentrée à la SNCF un peu par hasard en 1982 et y restée un peu par défi". Car elle a fait plusieurs métiers (dans la sécurité, la préparation des trains, l'aiguillage) qu'on pourrait considérer comme des "métiers d'homme". Mais en 36 ans de carrière, Catherine n'a ressenti

ni paternalisme, ni sexisme

Aujourd'hui Catherine Grimme est chef de deux gares, celle de Colmar et celle de Sélestat. Depuis 2006, elle gère 22 agents d'escale (hommes et femmes).

Dans le Groupe SNCF (dans 130 pays), il y a 21% de femmes sur un effectif de 260 000 collaborateurs, et 27% d'entre elles sont des cadres. Chez les conducteurs, le taux de féminisation est de 6%, contre 60% dans l'administration.

En France seulement 37% des licenciés à des clubs sportifs sont des femmes

Il n'y a pas que dans le milieu professionnel où être femme peut encore être un challenge : dans le milieu sportif aussi. Carole Bretteville, présidente de Fémix Sports Alsace, a plusieurs autres casquettes dont celle de préparatrice physique au Racing Club de Strasbourg et joueuse senior dans ce même club. 

On ouvre le catalogue de jouets [...] t'es une fille tu fais danse, t'es un garçon tu fais foot. Le problème c'est quand t'es entre les deux : je ne fais pas

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, le Conseil départemental du Haut-Rhin a décidé de mettre l’accent sur "Les femmes et le sport". Un appel à projets est lancé pour féminiser le sport. Date limite de dépôt des dossiers le 15 avril.

Présentation de l'appel à projets "Elle&sportive" : https://www.haut-rhin.fr/content/

En vidéo, Catherine Grimme nous explique son métier de chef de gare :