J'ai enlacé un arbre

21 juin 2018 à 8h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
Géraldine me guide pour ma première séance de sylvothérapie (@Domaine du Hirtz)

La sylvothérapie est une nouvelle pratique très branchée. Cette thérapie par les arbres s’est aussi développée en Alsace. J’ai décidé de participer à une séance d’initiation avec Géraldine Sirlin, au Domaine du Hirtz à Wattwiller.

En arrivant à mon initiation, je m’imaginais vivre quelque chose de complètement « perché ». Je pensais qu’on allait serrer fort des arbres et puis voilà. Mais Géraldine, coach et sylvothérapeute, ne m’a pas tout de suite collé contre un arbre, bien au contraire. Géraldine a récemment découvert la sylvothérapie grâce à Laurence Monce et son ouvrage « Ces arbres qui nous veulent du bien ».

La sylvothérapie, ça n’est pas qu’enlacer un arbre, c’est en fait ouvrir tous les sens, prendre contact avec la terre, l’herbe, ressentir toutes les sensations. Mais c’est aussi, ramener ici et maintenant, donc au moment présent. Ecouter les chants des oiseaux, le vent dans les feuilles. Observer toute cette immensité de vert qu’il y a autour de nous. Mais c’est aussi aller toucher les feuilles. C’est une entrée en matière. Et après en effet on a travaillé l’enracinement, et après tout simplement pouvoir aller auprès d’un arbre.

Mon initiation a duré un peu plus d’une heure. Le début a été un mélange de yoga, de réveil musculaire, de massage et de sophrologie. Géraldine m’a invité à enlever mes chaussures pour ressentir l’herbe sous mes pieds. Chaud, froid, humide : les sensations commençaient par les pieds. L’odeur des arbres et de la nature me relaxait, tout comme la vue de toute cette végétation.

La séance s’est poursuivie sur une terrasse en bois où Géraldine m’a appris à « m’enraciner ». Les yeux fermés, plongée dans les paroles de Géraldine, j’imaginais une grande racine bleue aller du centre de la terre jusqu’au ciel, en passant par moi. Il faut dire que je suis assez réceptive à ce type de thérapie.

Mon premier bain de forêt

C’est à ce moment-là de l’initiation que Géraldine me propose (enfin !) d’enlacer un arbre. 

On va aller naturellement vers l’arbre. Poser les mains dessus, poser le front et simplement se mettre en contact avec lui et ressentir, respirer.

Pour ma première sylvothérapie, ça sera un frêne. On peut « faire un câlin » à l’arbre ou alors s’y adosser. J’opte pour le « hug ».

Certains arbres sont un peu moins évidents, un peu moins ouverts. Donc allez-y doucement. Mais si on vit en conscience, qu’on va dans la forêt en observant, en écoutant, en regardant, les choses vont se faire naturellement.

Géraldine me demande de dire mon nom à l’arbre qui, pour elle, « est un être vivant, avec lequel on a des similitudes, le tronc par exemple ». Je passe donc quelques minutes serrée contre ce frêne. Je le sers de toutes mes forces comme pour prendre son énergie, pour lui dire aussi que je suis là.

Ma séance de sylvothérapie se termine, je suis assez conquise. Promis je regarderai désormais les arbres différemment lors de mes prochaines balades en forêt.


Deux séances de sylvothérapie à venir au Domaine du Hirtz :

- le vendredi 6 juillet à 19h, avec une plus une heure au spa nordique (29€ pour la séance)

- le dimanche 12 août toute la journée,, avec en plus la construction d’une couronne de fleurs (10€ par atelier)

Galerie Image

TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC
TOP MUSIC