Que risque t-on désormais si on fume dans un parc de Strasbourg ?

25 juin 2018 à 18h22 par Anne-Sophie Martin

TOP MUSIC

Le conseil municipal de Strasbourg vote ce lundi l'interdiction de fumer dans les parcs de Strasbourg.

L'interdiction sera effective ces prochains jours, dès la mise en place de la signalétique, des panneaux « parc sans tabac » dans les grands espaces verts : Orangerie, Contades, Citadelle, Heyritz, Pourtalès, Schulmeister. Cette interdiction sera étendue progressivement à l’ensemble des espaces verts et des forêts de la ville de Strasbourg.

La pédagogie avant la sanction

Au courant des six premiers mois d’interdiction dans les parcs, il n’est pas prévu de verbalisation. En partenariat avec la Ligue contre le cancer, des médiateurs santé-tabac interviendront auprès des fumeurs dans les parcs. Vous pourrez être verbalisé à partir du 1er janvier 2019 seulement. L'amende sera de 68 euros. Le jet de mégot est déjà passible d'une amende de 68 euros.

Cette initiative est dans un souci de santé publique, mais également dans un souci environnemental. Les filtres de cigarettes jetés dans la nature mettent 12 ans à se décomposer. Les mégots contiennent plus de 7000 composants chimiques et toxiques, dont certains sont reconnus comme des perturbateurs endocriniens.