Crash-test au collège Sophie Germain à Strasbourg

28 juin 2018 à 17h15 par Rédaction

TOP MUSIC
Le crash-test entre une voiture et une moto Photo : TopMusic

Grande journée de sensibilisation organisée ce jeudi 27 juin au collège Sophie Germain de Cronenbourg.

Avec 30 % d’augmentation par rapport à 2015, le nombre d’accidents sur la route dans le Bas-Rhin est en hausse depuis deux ans maintenant, dans des proportions inquiétantes. Et dans ce contexte du week-end meurtrier sur les routes du 16 et 17 juin, la préfecture a souhaité réitérer son appel à la vigilance lors de cette action de sensibilisation à la sécurité routière.

Des collégiensdes jeunes issus de quartiers prioritaires, des personnes suivies par la Protection Judiciaire de la Jeunesse ou encore des professionnels (Deliveroo et La Poste) ont suivi des ateliers de sensibilisation aux dangers de la route. Au programme : un crash-test entre une voiture lancée à 50 km/h et une moto et des témoignages de victimes d'accidents.

C'est Pascal Dragotto, un pilote professionnel qui a orchestré la démonstration du crash-test :

Le but est de montrer que l'accident n'arrive pas qu'aux autres et que même à 50 km/h quand on n'a pas de protections on peut y rester.

Le préfet a insisté sur l'application des 80 km/h sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central"La vitesse est presque toujours au rendez-vous des accidents de la route; c'est soit un facteur aggravant, soit le facteur déterminant dans l'accident. Quand vous regardez la carte de la mortalité sur les routes dans le Bas-Rhin, ce sont souvent ces routes à double sens sans séparateur central qui sont concernées."