Strasbourg, capitale du vélo : on valide

19 mars 2018 à 17h36 par Céline Rinckel

TOP MUSIC
A vélo à Strasbourg, ici devant le stade de la Meinau

D’après le "Palmarès des villes pro vélo", Strasbourg est la première ville cyclable de France (des communes de plus de 200 000 habitants). Ce matin j'ai donc testé le réseau cyclable strasbourgeois.

Mon périple a duré environ deux heures, entre 7h et 9h. Au départ de la gare de Strasbourg, je suis tout d'abord allée au stade de la Meinau. 17 minutes de sport par -2 degrés et peu de difficultés rencontrées. Il faut dire qu'il y a beaucoup de pistes cyclables "en site propre", cela évite d'être embêtée par les voitures...et vice-versa ! Au passage d'une zone de chantier, j'ai aussi été surprise de voir que ma piste cyclable continuait bien. Là je dis "chapeau" car ça n'est pas souvent le cas.

Attention ça glisse

Du stade la Meinau, j'ai ensuite pris la direction de la Place de Haguenau et finalement de l'Esplanade. Sur le campus universitaire, le vélo est roi. Les étudiants ont parfois de très vieux "deux-roues", mais à Strasbourg les déplacements sont rapides à vélo. Je n'ai pris qu'un gros quart d'heure entre la Place de Haguenau et la fac de Droit. Par contre, petit point noir, certaines pistes cyclables étaient mal déneigées

Cyclistes, arrêtez-vous aux feux rouges

Globalement j'ai trouvé les automobilistes très cordiaux, sauf peut-être ces deux chauffeurs de camionnettes garés sur des pistes cyclables. Quant aux cyclistes eux-mêmes, je les ai trouvés parfois indisciplinés. Peut-être était-ce à cause du froid mais les feux rouges n'étaient pas souvent respectés. 

Alors Strasbourg, capitale du vélo, nous on valide ! Dans cette même enquête "Palmarès des villes pro vélo", les villes d'Illkirch et de Sélestat ont aussi été récompensées.