Ils veulent tout bloquer le 17 novembre !

23 octobre 2018 à 12h52 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Des citoyens qui en ont marre / @DR

Un mouvement citoyen commence à faire un peu de bruit sur Facebook. Pour protester contre la hausse des prix du carburant, ces automobilistes veulent frapper fort.

Qui est à l'origine du mouvement ? Difficile à dire. Ce "Blocage nationale contre la hausse des prix du carburant" fait en tout cas parler de lui. Des groupes Facebook s'organisent sur tout le territoire national, et en Alsace aussi, bien évidemment. Pour l'heure, l'organisation n'est pas claire. Quelles villes risquent d'être bloquées ? Comment ? Par qui ? Piétons, voitures ? Quels axes ? 

Des internautes intéressés par le projet sont toujours dans le flou, et demandent où, quand, comment ? Il est vrai que le groupe n'a été créé que ce lundi 22 octobre, mais une date a déjà été définie, celle du 17 novembre, un samedi. 

Tout bloquer, mais en respectant la loi

En Alsace, c'est Anaïs, 29 ans, intérimaire dans l'agro-alimentaire, qui a décidé de prendre le flambeau du mouvement lancé à Paris, avec deux autres administrateurs pour travailler sur Strasbourg, Mulhouse et le centre Alsace : "En discutant, on s'est dit que le mouvement devait être national pour avoir un impact, et qu'en faisant des groupes par région, ou par département, c'était plus facile à gérer et organiser." D'après Anaïs, ce mouvement est totalement apolitique. Uniquement des "usagers lambdas qui en ont marre. Il y a un malaise et un ras-le-bol généralisés." 

Mais pas question de faire ça n'importe comment. Même si nombre d'internautes sont intéressés et pressés, rien ne se fera sans un cadre légal. "Il faut quand même des autorisations. Après, on réfléchit intelligemment. On a des idées, mais il faut bloquer ce qui rapporte des sous à l'Etat." En filigrane, on peut imaginer des actions autour des stations services, des péages... 

Le mouvement va encore s'affiner dans sa forme, mais sur le fond, il prend de l'ampleur heure après heure. 


> Rejoindre le mouvement sur Facebook

> Signer la pétition pour une baisse des prix du carburant