Moins de pylônes électriques entre Sélestat et Ribeauvillé

Publié le 23/10/2018 à 14:41 - Mise à jour le 23/10/2018 à 15:59

Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
Moins de pylônes électriques entre Sélestat et Ribeauvillé L'hélicoptère RTE en intervention dans les vignes / @Top Music

13 km de ligne à haute tension et 56 pylônes vont disparaître du paysage, entre Sélestat et Ribeauvillé.

Après avoir retiré les câbles, RTE utilise cette semaine un hélicoptère - gros porteur Super Puma - pour enlever les pylônes dans les vignes, afin de ne pas abimer les cultures.

La ligne que l’on dépose c’est une ligne qui va de Sélestat jusqu’à Ribeauvillé. Il y’a 56 pylônes à déposer. Il y en a 35 qui seront faits à l’hélicoptère. Et il y a d’autres pylônes qui seront démontés par grue ou bien sinon c’est les tirer, les coucher au sol et les enlever / Elisabeth Bertin, déléguée de RTE Est

L'hélicoptère gros porteur Super Puma. Il n'en existe que trois en France / @Top Music

Un paysage sans câbles et sans pylônes 

Entre les postes de Logelbach et de Ribeauvillé, les lignes de 63 000 volts sont maintenant souterraines

On a construit deux lignes souterraines qui vont de Scheer jusqu’à Sélestat, qui permettent de renforcer l’alimentation électrique de la zone de Sélestat. De ce fait, on s’est engagé sur le fait de démonter cette ligne qui va de Ribeauvillé à Sélestat. Donc on a sécurisé, renforcé l’alimentation électrique de la zone autour de Sélestat, ce qui nous permet ensuite de démonter cette ligne qui date de 1920.

Un travail délicat et rare effectué dans les vignes / @Top Music

Un investissement de 30 millions d'euros

Au total, les lignes souterraines et le démontage de la ligne à haute tension, entre les postes de Scheer et de Sélestat, auront coûté 30 millions d'euros.

L’ensemble de tous ces travaux là ont commencé en 2015. Ça a commencé par deux lignes souterraines qui ont été construites pour alimenter et sécuriser Sélestat. Ces lignes là ont été mises en service. Et puis ensuite on assure la dépose, donc aujourd’hui la dépose en hélicoptère. Il y aura encore les autres pylônes à déposer. Et puis après on va avoir aussi une remis en état des sols avec les fondations qu’on va enlever. Donc c’est une opération qui va se finir pour la fin de l’année.

Une telle opération est très rare en Alsace. RTE n’envisage pas d’enlever d'autres pylônes dans les années à venir dans notre région.


Facebook Twitter Imprimer Envoyer par e-mail Commenter
0

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.