1914-1918 à Haguenau : la vie plutôt que la mort

1er novembre 2018 à 20h00 par Sebastien Ruffet

TOP MUSIC
Le Tigre, déjà là en 1918 ! / @Ville de Haguenau

Du 3 au 18 novembre, Haguenau propose des événements liés au centenaire de la Grande Guerre. La vie à cette époque a été mise en valeur, plutôt que la rudesse des combats.

La Première Guerre mondiale a fait plus de 20 millions de morts. Tout le monde connaît l'histoire des tranchées, des taxis de la Marne, des enfants arrachés à leurs familles. A Haguenau, cette guerre, on l'a peu subie directement. "On ne recense qu'un seul bombardement sur la ville, c'était le 22 août 1918", relève Françoise Delcamp, conseillère déléguée en charge de la mémoire et du souvenir. Ce jour-là, tragiquement, quatre enfants vont mourir sous une bombe britannique. Hormis cet événement, Haguenau a plutôt été le cadre d'une vie quotidienne qui se réorganise. "Les hommes sont partis sur le front, et femmes et enfants se retrouvent à travailler. On a voulu être dans la vie des gens plutôt que dans la mort. On n'a pas voulu quelque chose de larmoyant." 

Des noms qui surgissent du passé

Parmi les moments d'émotion, il y a eu la découverte de ces noms oubliés de la Grande Guerre. Lors du nettoyage de la chapelle du cimetière St-Nicolas, une liste de noms réapparaît. En croisant avec les différentes sources existantes, on retient finalement que 19 noms n'ont jamais été cités sur les monuments aux morts. Ces 19 oubliés seront ajoutés sur une plaque provisoire, en compagnie des 11 noms effacés du monument officiel (pourquoi ? Le mystère demeure...). "C'était très émouvant de prononcer ces noms-là, de leur redonner une existence, ne serait-ce que quelques minutes", se souvient Françoise. 

Parmi les nombreuses animations, en grande majorité gratuites, il y aura des lectures de lettres de poilus par les collégiens de la ville, des expos, des visites guidées / théâtralisées... Mais aussi une soirée cabaret au Tigre, la brasserie ancestrale, qui reviendra 100 ans en arrière l'espace d'une soirée, entre musique, cuisine et costumes d'époque. 


> Le programme complet des animations, c'est par ici