Top départ pour le Mois sans tabac

1er novembre 2018 à 7h00 par Céline Rinckel

TOP MUSIC

Vous avez décidé d’arrêter de fumer : bravo ! Ce 1er novembre marque le début de l’opération nationale « Mois sans tabac ». Des actions sont organisées en Alsace.

D’après le Pôle Interhospitalier d’Addictologie Clinique de Haute Alsace : « les français sont parmi les plus grands fumeurs en Europe avec 32% de fumeurs réguliers et 24% de fumeurs quotidiens. Plus de 75 000 morts prématurés sont attribuées chaque année au tabagisme en France »En 2016, la Région Grand Est était la 1ère région la plus fumeuse de France. En 2017, c’était la 4ème ! Les progrès sont là mais il reste encore du chemin à parcourir. Ce « Mois sans tabac » est donc une bonne occasion d’arrêter définitivement la cigarette. Arrêter de fumer pendant 1 mois multiplie par 5 les chances d’arrêter définitivement. 

Parmi les rendez-vous :

  • Tous les lundis du mois de Novembre de 13h à 15h, stand d’information avec des professionnels du Pôle d’Addictologie Clinique dans le Hall Principal du Centre Hospitalier de Pfastatt
  • Lundi 12 et jeudi 15 novembre de 11h à 13h, stand d’information avec des professionnels du Service d’Addictologie Clinique dans le Hall de l’Hôpital Emile Muller de Mulhouse
  • Jeudi 15 novembre 2018, entre 9h et 17h, dans les halls d’accueil du bâtiment principal et du bâtiment Femme-Enfant du Centre Hospitalier de Haguenau : journée d’information et de prévention à destination du grand public

Les bénéfices de l’arrêt du tabac : 

  • 20 minutes après la dernière cigarette, la pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.
  • 8 heures après la dernière cigarette, la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale.
  • 24 heures après la dernière cigarette, le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.
  • 48 heures après la dernière cigarette, le goût et l’odorat s’améliorent. Les terminaisons nerveuses du goût commencent à repousser.
  • 72 heures après la dernière cigarette, respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.
  • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette, la toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.
  • 1 à 9 mois après la dernière cigarette, les cellules des cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.
  • 1 an après la dernière cigarette, le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui d’un non-fumeur.
  • 5 ans après la dernière cigarette, le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.
  • 10 à 15 ans après la dernière cigarette, l’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.

Plus d’informations sur https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/