Ouverture des magasins ce dimanche à Strasbourg

15 janvier 2022 à 17h11 - Modifié : 17 janvier 2022 à 8h07 par Anne-Sophie Martin

Les soldes vont démarrer seulement le 12 janvier en Alsace
Crédit: @Top Music

Les soldes ont démarré ce mercredi 12 janvier en Alsace. L'an dernier, les soldes d'hiver avaient été décalés au 20 janvier en raison de la crise sanitaire. Ouverture exceptionnelle des commerces à Strasbourg à l'occasion du premier dimanche des soldes

Acticle réactualisé le 14 janvier. A Strasbourg, démarrage timide des soldes. Les commercants constatent une baisse de fréquentation notamment en raison de la mise en place du télétravail. 


 

Alors que les quatre départements lorrains ont débuté les rabais dès le 3 janvier, les soldes démarrent ce mercredi 12 janvier en Alsace et vont durer jusqu’au 8 février.

La dérogation est accordée aux départements lorrains (Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges), depuis une dizaine d'années chaque hiver afin de s'aligner sur le Luxembourg et la Belgique qui débutent les soldes dès début janvier.

Ouverture exceptionnelle des commerces à Strasbourg à l'occasion du premier dimanche des soldes

Les Vitrines de Strasbourg annoncent l'ouverture exceptionnelle des enseignes ce dimanche 16 janvier de 10h à 19h. Pierre Bardet, le directeur des Vitrines de Strasbourg, précise que la Préfecture du Bas-Rhin a autorisé les commerces strasbourgeois à ouvrir ce dimanche 16 janvier.

Dans un communiqué, le syndicat CFTC dénonce l'ouverture des commerces ce dimanche.

"Suite à la sollicitation des Vitrines de Strasbourg par l’intermédiaire de Mr BARDET auprès de Mme la Préfète du Bas-Rhin d’une demande d’ouverture des commerces le dimanche 16 janvier 2022 la CFTC tient une fois de plus à exprimer sa plus vive inquiétude quant au risque de prolifération des ouvertures des commerces les dimanches.

Les raisons invoquées pour justifier une fois encore une dérogation à l’ouverture dominicale auprès de Mme la Préfète, seraient liées à des stocks importants engendrés par la crise COVID.

Pour la CFTC qui n’a pas obtenu de chiffrage concret, cette sollicitation est totalement irrespectueuse de l’organisation du travail des salariés. La plupart des salariés ont travaillé en décembre et aspirent à un repos bien mérité. Contrairement à l’année dernière, aucun confinement, ni aucune restriction d’horaire d’ouverture des commerces.

Lors de la consultation demandée par Mme la Préfète, la CFTC a donné un avis défavorable à la demande faite par les Vitrines de Strasbourg.

La CFTC réaffirme son attachement fort au principe fondamental et intangible du repos dominical et des jours fériés qui appartient autant au Droit Local qu’au droit français.

Concrètement, la CFTC ne pense pas qu’en ouvrant un dimanche de plus en janvier, cela compensera les pertes de chiffres d’affaires. Des efforts ont déjà été consentis, avec des ouvertures de commerces les 4 et 11 juillet 2021.

C’est pour toutes ces raisons que la CFTC a décidé de faire un recours au Tribunal Administratif contre la décision de Mme la Préfète du Bas-Rhin d’ouvrir les commerces le dimanche 16 janvier 2022. Malheureusement le Tribunal n’a pas suivi la demande de la CFTC et le Droit Local sera cette année encore bafoué.

La CFTC restera vigilante face aux attaques pernicieuses de notre Droit Local. Ce démantèlement se fait au détriment d’un confort de vie basé sur des repères fondamentaux et des valeurs familiales, dont notre société a grandement besoin."


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7