Futsal : La Juve et le PSG présentent leurs pépites à Strasbourg

23 décembre 2022 à 6h00 - Modifié : 27 janvier 2023 à 18h55 par Sébastien Ruffet

EFC
La Juventus de Turin est désormais une habituée du rendez-vous, comme ici, en 2020 contre Nice
Crédit: @DR - EFC2020

Après deux ans de parenthèses avec la crise Covid, l'European Futsal Cup fait son grand retour ces 28 et 29 janvier. Les plus grands clubs européens de foot envoient à Strasbourg leurs U11, pour des matchs enlevés et particulièrement bluffants.

C'est devenu au fil des années un événement d'ampleur internationale, sans que ce soit vraiment identifié dans le microcosme strasbourgeois et alsacien. L'European Futsal Cup revient pourtant les 28 et 29 janvier encore plus forte, après deux ans d'interruption. L'ambition nouvelle du tournoi créé en 2016 est d'en faire "une mini ligue des champions à Strasbourg sur la période hivernale", explique l'organisateur Nicolas Gross. "Les grands clubs, quand ils se déplacement, ils veulent de l'opposition. C'est comme ça qu'on arrive à les attirer à Strasbourg. On est sur un côté européen, et en termes de standing, on tend vers cet esprit Ligue des Champions.

A chaque édition ses fidèles et ses nouveautés. On retrouvera avec plaisir la Juventus, le Benfica Lisbonne, le FC Barcelone, l'OM ou encore l'OL, auxquels de nouveaux venus viendront se frotter comme le Red Bull Salzbourg et le Slavia Prague. Et même si on parle de bonshommes hauts comme trois pommes, il faut reconnaître que le niveau de jeu est parfois hallucinant. "Je continue de suivre les enfants qui sont passés par l'EFC, et je sais qu'il y en a pas mal à Benfica, à l'Inter, à Lyon, qui ont déjà un pied dans le monde pro. Ils n'ont pas encore signé professionnel, parce qu'ils n'ont encore que 16 ans, mais des contrats aspirants par exemple. On sait que de toute façon dans ces clubs, pour garder 12, 13 enfants, c'est que la sélection est rude, et qu'ils ont l'oeil pour garder ceux qui ont le plus de qualités." Le niveau des rencontres est là pour l'attester.

L'Inter Milan a pris ses marques en Alsace depuis quelques années / @DR - EFC2020

Budget conséquent et accueil de qualité

Pour s'assurer de la présence des plus grands clubs d'Europe et accueillir au mieux les plus de 200 membres des délégations (une dizaine par équipe) il faut une organisation solide et un budget conséquent. "Le budget, c'est 100.000€. J'ai une grosse pensée pour les partenaires qui nous soutiennent, et qui sont tous des privés. C'est comme ça qu'on peut organiser quelque chose de professionnel, avec l'hébergement au Novotel, les enfants qui mangent gratuitement au resto le soir, la prise en charge des frais de déplacement. S'ajoutent à cela toutes les familles qui vont accueillir les enfants des clubs francophones..." Sans compter l'apport du FC Oberhausbergen qui gère beaucoup de choses en coulisses (billetterie, parking, buvette...) et l'AS Strasbourg qui met à disposition le gymnase de la Rotonde "pour qu'on se sente comme chez nous". 

Les 28 et 29 janviers, Nicolas et ses dizaines de bénévoles espèrent donc voir les 1400 places du gymnase occupées par des fans de football pour mettre une belle ambiance. Ce sera l'occasion de voir les stars de demain, et de relativiser sur son propre niveau ! Ce sera aussi intéressant de voir le travail des éducateurs. "On sent que chaque club a une politique de travail différente. C'est ce qui plaît aux spectateurs : on ne voit pas les mêmes choses, les mêmes façons d'évoluer sur le terrain. Ce n'est pas stéréotypé, et chaque match a ses surprises." Que du plaisir ! 

Nicolas Gross est passé nous voir à Top Music

Date

du 28 janvier 2023 à 10h00

au 29 janvier 2023 à 20h00


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7