Interdiction de vendre et d’utiliser des artifices au mois de décembre en Alsace

30 novembre 2021 à 12h39 - Modifié : 2 décembre 2021 à 12h18 par Carole Campo

Le Haut-Rhin interdit à son tour la vente et l'utilisation d'artifices jusqu'au 3 janvier 2022
Le Haut-Rhin interdit à son tour la vente et l'utilisation d'artifices jusqu'au 3 janvier 2022
Crédit: @Pixabay

Pour des raisons de sécurité, les préfets du Bas-Rhin et du Haut-Rhin interdisent la vente et l’utilisation de pétards et d’artifices dits « de divertissement » jusqu'au 3 janvier 2022.

Article réactualisé le 2 décembre 2021

Ce jeudi 2 décembre, la Préfecture du Haut-Rhin annonce, deux jours après le Bas-Rhin, l'interdiction de vendre, de transporter et d'utiliser des artifices et pétards dans le département, et ce jusqu'au 3 janvier 2022. Dans un communiqué, le préfet évoque les mêmes raisons de sécurité qui ont conduit la préfète du Bas-Rhin à prendre cet arrêté en début de semaine. : "L'utilisation anormale des artifices est trop souvent constatée dans le Haut-Rhin à travers des faits de violences urbaines à l'encontre des forces de l'ordre, ou contre des édifices, bâtiments ou véhicules, en particulier lors des fêtes de fin d'année."  Par ailleurs, la manipulation d'artifices, "souvent par des mineurs, entraîne chaque année un très grand nombre d'accidents et de blessures graves" , peut-on lire dans le communiqué de la Préfecture. 

Comme dans le Bas-Rhin, cette décision a été prise en consultation avec l'association des maires du département.

________________________________________________________________________________________________________________________________________

La préfète du Bas-Rhin annonce ce 30 novembre l'interdiction d'utiliser et de vendre des articifes dits "de divertissement" jusqu'au 3 janvier 2022.

Chaque fin d’année est tristement marquée par des accidents liés à la manipulation d’artifices ou de pétards par des non-professionnels, occasionnant de nombreuses blessures aux mains ou aux yeux, souvent chez des mineurs. La Préfecture du Bas-Rhin évoque par communiqué ce tragique accident du 31 décembre 2020 : un jeune homme de 25 ans avait perdu la vie à Boofzheim, après avoir manipulé un mortier.

La préfète rappelle également que la Saint-Sylvestre 2019 avait été émaillée de violences urbaines, pendant lesquelles des mortiers et autres artifices de divertissement avaient été employés contre des pompiers et des forces de l’ordre, là aussi, occasionnant de nombreuses blessures.

Pour ces raisons, la préfète du Bas-Rhin interdit  la vente, l’achat, le port et le transport de l’ensemble des artifices de divertissement ainsi que d’articles pyrotechniques de catégories C1, F1, C2, F2, C3, F3, C4 et F4.

Les amendes prévues

Les contraventions peuvent s’élever à 750€ pour le stockage et 1 500€ pour l’utilisation d’artifices de divertissement et articles pyrotechniques ; une amende de 1 500€ est aussi prévue pour l’utilisation d’artifices prévus pour être lancés par un mortier. 


En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7