Strasbourg : davantage de transparence sur les ondes électromagnétiques des antennes-relais

8 février 2022 à 9h58 - Modifié : 8 février 2022 à 10h13 par Apolline Benoit-Gonin

Le capteur d'ondes électromagnétiques d'Oberhausbergen est situé à 50 mètres d'une école.
Le capteur d'ondes électromagnétiques d'Oberhausbergen est situé à 50 mètres d'une école.
Crédit: @Top Music

16 communes de l'Eurométropole ont signé la charte relative à l’implantation des antennes-relais de téléphonie mobile, ce lundi 7 février à Oberhausbergen. Pour mesurer le niveau d'exposition aux ondes électromagnétiques, huit capteurs seront installés sur l'agglomération de Strasbourg.

Dans le cadre du déploiement de la 5G, la présidente de l’Eurométropole de Strasbourg, Pia Imbs, quatre opérateurs mobiles et seize communes, ont signé une charte. Cette dernière s'engage sur plus de transparence sur l’installation d’antennes-relais de téléphonie mobile sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg. La charte prévoit la publication des différentes données récoltées par des capteurs d’ondes électromagnétiques. L'ensemble des résultats sera rendu public d'ici le mois d'avril sur le site cartoradio.fr. 

Déjà six capteurs sont installés dans l'Eurométropole de Strasbourg, et deux autres seront prochainement installés à Entzheim et à Holtzheim. Ces capteurs fonctionnent sur batterie pendant 2 ans et captent les ondes émises par les antennes. Les capteurs mettent à jour les données en temps réel, elles sont aussitôt mises en ligne et accessibles à tous. A Oberhausbergen, le capteur se trouve face à l'église, qui dissimule une antenne-relais.

Une charte pour lutter contre la désinformation

"Ce document répond aux attentes des citoyens et des opérateurs.", explique Cécile Delattre, maire d’Oberhausbergen et vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg en charge de la participation citoyenne. "La charte assure une transparence, car il y a un comité de suivi composé d’opérateurs, d’élus, de citoyens, d’associations et d'institutions telles que l'ANFR et l'ARS. Toutes les parties sont représentées et peuvent s’exprimer au sein de ce comité de suivi qui va se rencontrer pour la première fois le 7 mars 2022. Il est important de répondre à l’ensemble des demandes des citoyens pour éviter le complotisme, en donnant aux citoyens l’information qui est scientifique, juste et mesurable", ajoute Cécile Delattre. Caroline Zorn, vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg en charge du numérique, tient à préciser que ces capteurs d’ondes électromagnétiques ne sont pas installés parce que les ondes électromagnétiques sont dangereuses, mais "pour vérifier leur exposition. Il n’y a pas de meilleure réponse aux inquiétudes de la population que des faits."

Il y a actuellement un appel à la candidature pour rejoindre le comité de suivi. Les particuliers ou les associations qui sont intéressés peuvent se rendre sur le site de l’Eurométropole de Strasbourg pour en apprendre davantage.

16 communes, 4 opérateurs téléphoniques et l'Eurométropole ont signé une charte.
16 communes, 4 opérateurs téléphoniques et l'Eurométropole ont signé une charte.
Crédit: @Top Music

En FM

Moselle

  • SARREBOURG : 98.9

Bas-Rhin

  • HAGUENAU : 91.1
  • SAVERNE : 95.8
  • SCHIRMECK : 97.6
  • SELESTAT : 90.1
  • STRASBOURG : 94.5

Haut-Rhin

  • COLMAR : 106.8
  • MULHOUSE : 106.7
  • STE MARIE AUX MINES : 89.7